KONNECT à Cannes : la seconde révolution de l'Internet par satellite !

KONNECT, qui doit quitter dans quelques jours les salles blanches de Thales Alenia Space pour gagner Kourou et sa base de lancement annonce deux révolutions : il inaugure la nouvelle plateforme Spacebus NEO à propulsion électrique de TAS et, surtout, porte la nouvelle révolution de l'internet par satellite avec de très hauts débits et des tarifs beaucoup plus sages. Son prochain départ pour un lancement prévu à mi-janvier a été célébré à Cannes avec son commanditaire Eutelsat.

L'effet waouh dès qu'on l'aperçoit en salle blanche de Thales Alenia Space à Cannes ! C'est vrai. Konnect, le nouveau satellite qu'Eutelsat est venu réceptionner avant son départ dans quelque jours pour Kourou, pourrait être exposé dans un musée d'art moderne. Présenté dans une position inclinée, il a l'allure d'une méga sculpture exceptionnelle, aussi bien dans ses formes que ses couleurs. Ce n'est toutefois pas un musée, mais l'immensité de l'espace qui l'attend pour une mission dans laquelle il annonce deux révolutions : celle d'un nouvel internet par satellite et celle de la nouvelle plateforme Spacebus NEO à propulsion électrique. (Photo Webtimemedias : Jean-Loïc Galle -à droite, et Yohann Leroy d'Eutelsat, devant KONNECT, prêt au lancement).

Ce que KONNECT apporte

Le prochain départ de KONNECT a aussi été célébré à Cannes par le Pdg de Thales Alenia Space, Jean-Loïc Galle, venu en personne pour l'occasion, ainsi que par les responsables du commanditaire Eutelsat avec Yohann Leroy, directeur général délégué, et les équipes cannoises qui ont en grande partie conçu et construit ce satellite de 3,5 tonnes.

Jean-Loïc Galle a rappelé notamment que KONNECT était le premier satellite de télécommunications basé sur la plate-forme tout électrique Spacebus NEO de Thales Alenia Space. C'est du même coup l'ambassadeur de tout le programme de développement NEOSAT porté par les Agences Spatiales Européenne et Française. Autres points mis en avant : avec son lancement de Kourou, prévu à la mi-janvier 2020, il apportera une contribution majeure à la réduction de la fracture numérique en Afrique et en Europe tandis qu'il représente pour Eutelsat un pilier important de sa stratégie de retour à la croissance dans le secteur de l'Internet par satellite.

Une desserte à grande échelle du marché de l'Internet

KONNECT, qui porte bien son nom (des connexions venues du ciel pour ceux qui n'en ont pas encore faute de réseau ou de fibre), est en effet destiné à desservir à grande échelle le marché de l'Internet haut débit en Afrique et en Europe de l’Ouest. Avec une capacité de 75 Gbps, ce satellite permettra d’offrir d’ici l’automne prochain des services d’accès Internet haut débit pouvant atteindre jusqu’à 100 Mbps, destinés aux particuliers et aux entreprises. Et cela à des prix que les nouvelles puissances du satellite ont sensiblement diminués.

En Afrique, KONNECT permettra également, à travers la mise en place de bornes Wi-Fi publiques, de partager entre plusieurs utilisateurs des accès à Internet, commercialisés sous forme de coupons pouvant être payés par téléphone mobile.

En attendant KONNECT VHTS, encore plus puissant et plus grand

Et ce n'est qu'un début de la nouvelle offre d'Internet par satellite. Un nouveau palier sera franchi en 2022 avec l’arrivée du satellite KONNECT VHTS, également en cours de fabrication chez Thales Alenia Space. Encore plus puissant, ce sera le plus gros satellite jamais construit à Cannes (6,5 tonnes). Il permettra des débits allant jusqu'à 200 Mbps, dans des tarifs qui sont annoncés similaires à ceux de la fibre.

KONNECT VHTS permettra ainsi de démultiplier l'offre satellitaire et de désenclaver de vastes territoires européens et africains qui se trouvaient en zone blanche et qui pourront eux-aussi entrer pleinement dans la révolution digitale. Waouh !