L’avenir des courses hippiques en question : l’interview de François Forcioli-Conti

Posté ven 14/08/2009 - 18:25
Par admin

L’avenir des courses hippiques en question : l’interview de François Forcioli-Conti

Si les premiers résultats du meeting estival organisé sur l’Hippodrome de la Côte d’Azur sont très satisfaisants, l’inquiétude plane actuellement sur le monde des courses. L’occasion de rencontrer François Forcioli-Conti pour évoquer les craintes de la filière hippique face à la prochaine libéralisation des paris. A compter du 1er janvier 2010, les courses ne vivront plus sous le régime du monopole du PMU et les frontières vont s’ouvrir, notamment à la concurrence des bookmakers britanniques.

Le Président de la Société des Courses de la Côte craint non seulement que cette ouverture à des prestataires extérieurs, mais aussi l’ouverture des paris à d’autres sports qui risque de priver la filière Cheval de l’essentiel de ses ressources, et donc de mettre en péril l’existence des courses à Cagnes-sur-Mer, qui ont aujourd’hui un poids économique non négligeable.

 

 

Ajouter un commentaire