La Côte d’Azur se mobilise pour attirer les tournages

Posté mer 18/05/2011 - 17:57
Par admin

La Commission du Film Alpes-Maritimes Côte d’Azur s’est réunie lundi en marge du Festival de Cannes. Rencontre avec son Président Jean Pierre Leleux pour faire le bilan de son action destinée à attirer les tournages sur la Côte d’Azur, et évoquer le lancement de "cinebiz.fr", une nouvelle e-communauté au service de tous les professionnels des industries cinématographiques qui pourront y trouver de l’info, échanger et nouer des contacts avec des partenaires pour monter des projets.

La Côte d’Azur se mobilise pour attirer les tournages

Jean-Pierre Leleux (au centre) en compagnie de Rudy Salles, député et adjoint au maire de Nice (à gauche) et Bernard Kleynhoff, président de la CCI Nice Côte d'Azur.

Créée en 1999 à l’initiative de la CCI Nice Côte d’Azur à laquelle sont venues s’associer les principales villes du département, la Commission du Film Côte d’Azur s’est réunie lundi à Cannes à la fois pour faire le bilan de son action, mais également pour lancer "cinebiz.fr", une nouvelle e-communauté au service de tous les professionnels des industries cinématographiques qui pourront y trouver de l’info, échanger et nouer des contacts avec des partenaires pour monter des projets. Un plus pour attirer dans le département, terre d’accueil et de lumière, le maximum de tournages de films, de fictions TV ou de spots publicitaires.

Pour son Président, le Sénateur Maire de Grasse, Jean Pierre Leleux, l’enjeu est important car les retombées économiques de ces tournages sont considérables. Un tournage publicitaire génère en effet plus de 40 000 euros de retombées directes/jour pour l’économie locale tandis que l’on estime que ces retombées représente 15% du budget des longs métrages. Pour faciliter ces tournages, la Commission du film Côte d’Azur offre toute une gamme de services aux producteurs. Un effort payant puisqu’en 10 ans d’actions, 1 527 projets ont bénéficié d’une aide générant 10 333 jours de tournage. En 2010, malgré les difficultés rencontrées par la fiction française, 204 projets ont été aidés dont 13 longs métrages, 10 téléfilms ou séries TV et 48 films publicitaires.  De quoi démontrer l’efficacité des liens noués entre la Côte d’Azur et les professionnels du cinéma.

Ajouter un commentaire