La double évasion de Nice favorisée par des négligences

Posté mar 12/05/2009 - 21:15
Par admin

A la suite de l’évasion, le 6 mai dernier, de deux détenus placés en hospitalisation d’office au centre hospitalier Sainte Marie de Nice, le Préfet des Alpes-Maritimes avait fait diligenter une enquête administrative. De cette enquête, il ressort que cette évasion a été favorisée par :

  • une porte d’accès à la cour qui aurait dû être fermée et qui est restée ouverte ;
  • un protocole de surveillance de cette unité qui n’a pas été respecté ;
  • l’utilisation d’un équipement sportif qui aurait dû être scellé et immobile et qui a été utilisé par les fuyards pour sauter le mur d’enceinte.

 

Le Préfet des Alpes-Maritimes a aussi demandé au directeur de l’établissement Sainte Marie de déterminer les responsabilités individuelles et éventuellement disciplinaires, de revoir l’ensemble des protocoles de surveillance, de mettre en œuvre sans délais la sécurisation des lieux, tant du point de vue matériel qu’architectural. Une enquête administrative complémentaire sera prochainement programmée par la DDASS pour s’assurer que toutes les conséquences ont bien été tirées des constats auxquels elle a procédé.

 

Ajouter un commentaire