La Tour Monastère de Saint-Honorat lauréate de la Mission Patrimoine

Site emblématique de la Côte d'Azur et de l'histoire du christianisme en Méditerranée, la Tour Monastère de l'île Saint Honorat est le lauréat départemental de la Mission Patrimoine 2022. Un joli coup de pouce à sa restauration engagée en 2020 et qui devrait pouvoir être bouclée fin 2023.

Tour monastère Saint Honorat

Si ce n'est pas le gros lot qui lui permettrait de boucler le financement d'une restauration complète, c'est un joli coup de pouce que la Mission Patrimoine, dirigée par Stéphane Bern, donne à la rénovation de la Tour Monastère de l'Île Saint-Honorat. Ce bâtiment emblématique de Cannes-Lérins, attaché à l'histoire du christianisme en Méditerranée, est en effet le lauréat départemental de la Mission Patrimoine 2022. A ce titre, il recevra d'ici la fin de l'année une dotation qui contribuera à financer le grand chantier de restauration engagé voilà deux ans par les moines de Lérins. (Photo DR : un bâtiment emblématique de la Méditerranée).

Des travaux de restauration engagés en 2020

Un très gros chantier pour éviter la disparition d'un monument qui s'était fortement dégradé au fil du temps et des assauts du vent et de la mer. Classé Monument historique par Mérimée dans se première liste de 1840, cette tour-monastère fortifiée du XIe siècle est l’emblème d'un site monumental composé également d’une abbaye du XIXe siècle et de sept chapelles situées sur le pourtour de l’île Saint-Honorat. L'ensemble est caractérisé par l’association d’une architecture militaire et les divers espaces religieux construits à l’intérieur.

La Congrégation des Cisterciens de l'Immaculée Conception est propriétaire de l'île et de l'abbaye de Lérins construite au XIXe siècle. Ce sont aussi les moines de Lérins qui entretiennent la Tour Monastère et ont engagé sa restauration. Commencés en juillet 2020, les travaux de réhabilitation se sont cependant révélés plus couteux que prévu. Du fait de leur état, plus d’éléments clés de la structure ont dû être changés. Mais surtout l’augmentation du coût des matières premières a été considérable depuis un an.

Une facture qui a explosé, passant de 3,6 à 5,1 M€

Résultat, la facture du chantier est passée de 3,6 millions d’euros à 5,1 millions et une phase de travaux supplémentaires sera nécessaire. Un surcoût auquel l’abbaye de Lérins ne peut faire face, malgré le soutien renouvelé de l’Etat, du Département et de la Ville de Cannes. D'où l'intérêt de la contribution de la Mission Patrimoine déployée par la Fondation du Patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ (Française des Jeux). Son montant ? Il ne sera connu que d'ici la fin de l'année et dépendra des sommes récoltés lors de sept lotos de la FDJ dédiés au Patrimoine du 5 au 7 septembre.

Cette contribution cependant ne suffira pas à couvrir tout le coût du chantier. Si la "mise hors d'eau" a déjà pu être faite, il reste notamment à terminer la couverture de la tour et de remettre en état l'intérieur. C’est pourquoi la collecte lancée dès le début de l’opération par la Fondation du patrimoine reste plus que jamais indispensable et donc ouverte.

La Tour sera ouverte aux visites

La nouvelle phase de travaux reprendra au début de l'année prochain et devrait se terminer à la fin 2023. Le lieu, une fois réhabilité fera l'objet de visites expliquant l'histoire de l'île et des moines cisterciens ; un parcours de visite sera installé de façon à expliquer l’histoire de sa construction. L'occasion à tous les visiteurs de découvrir ce patrimoine unique de la région, à la fois bâti, maritime, religieux, militaire, et naturel.

 

Image
Tour Monastère Saint Honorat Travaux

Photo DR : un gros chantier engagé pour la rénovation complète de la Tour Monastère de Saint-Honorat. 

Tags

Ajouter un commentaire