Lancetonidee.com : vous avez une idée, Vianeo a la méthode pour la lancer !

Spécialiste du Business Design, Séverine Herlin, Pdg de Vianeo à Sophia Antipolis, ouvre une plateforme dédiée aux particuliers qui s'engagent dans un projet entrepreneurial. L'ambition ? Contribuer au passage de 90% d’échecs à 90% de réussites au bout de 3 ans et faire gagner du temps et de la qualité aux porteurs de projets, tout autant qu’à leurs accompagnants.

Vianeo illustration

L'entrepreneuriat avait déjà le vent en poupe. Mais la crise sanitaire que l'on traverse lui donne un sérieux coup d'accélérateur. De plus en plus d'actifs veulent aujourd'hui lancer leur propre activité, devenir autonome et par-dessus tout, donner du sens à leur activité quotidienne. C'est à eux que s'adresse la société sophipolitaine Vianeo de Séverine Herlin. Car obtenir son numéro de SIRET ne donne pas pour autant accès au graal de la réussite. Passer de la simple idée à une entreprise pérenne demande de la réflexion et de la méthode.

Y a-t-il un marché pour mon idée ?

Image
Séverine Herlin

C'est justement ce que propose Vianeo en ouvrant Lancetonidee.com, une nouvelle plateforme permettant de valider son projet entrepreneurial et de le réorienter au besoin voire de tout simplement l'arrêter avant les dégâts. Grâce à une méthode de Business Design éprouvée, Séverine Herlin a cherché à résoudre la première cause d’échec des projets d’entreprise : y a-t-il un marché pour mon idée ? La méthode qu'elle met en œuvre est éprouvée. Elle a été validée sur plus de 3.000 projets et offre de plus la particularité d’intégrer toutes les autres méthodes couramment utilisées dans l’entrepreneuriat : Lean startup - Design thinking, Blue Ocean, Business Model Canvas…

Une méthode déjà largement éprouvée dans les incubateurs, centres de recherches, écoles et grands groupes

La nouveauté, c'est que Vianeo, jusqu'à présent opérait en prestataire de service et adressait le BtoB. La société, à partir de la méthode Isma 360 élaborée par Dominique Vian, professeur à SKEMA, a balisé le chemin permettant de passer d'une innovation au marché. En un peu plus de dix ans, sa méthode a été adoptée par les structures qui favorisent l’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat en accompagnant des porteurs de projets telles que des incubateurs (Quest For Change -ex SEMIA, Incubateur Descartes, Le Bivouac .. ), des centres de recherches (CEA, INRAE, l’Université Paris Saclay ..), des écoles (AgroParisTech, UTC Compiègne, Neoma…) et également des grands groupes (Technip Energies, Saint Gobain , Schneider Electric..).

Lancetonidee.com au service des particuliers, porteurs d'idées

Orientée BtoC, la plateforme lancetonidee.com se met, elle,  au service directement des porteurs d’idées et peut par exemple les aider à partir d'un bon pied ou à consolider leur dossier pour intégrer un incubateur ou une structure d'accompagnement. "Notre ambition est de contribuer au passage de 90% d’échecs à 90% de réussites et de faire gagner du temps et de la qualité aux porteurs de projets, tout autant qu’à leurs accompagnants", déclare Séverine Herlin, Pdg de Vianeo. Lancetonidee.com propose ainsi un parcours digital associé à un accompagnement par des consultants Experts Certifiés à la méthode de Business Design Vianeo.

Structurer pas à pas sa réflexion

Elle permet à tout porteur de projet - quelle que soit la nature et la maturité de son projet - de structurer pas à pas sa réflexion, de trouver la cohérence entre son idée et les réelles attentes du marché et de définir un business model viable et pérenne. Les deux premières étapes du parcours sont accessibles gratuitement. La suite, avec l’accompagnement d’un consultant Expert et le support digital collaboratif est payante mais la formation complète est finançable à 100% par le compte CPF pour toute personne ayant travaillé au moins 2 ans.

L'occasion en tout cas de prendre le bon chemin dès le départ et d'éviter de grossir la terrible statistique : 90% des projets échouent au bout de 3 ans... Cela pour les trois raisons principales : 1. L’idée est bonne …mais le marché n’en a pas besoin ! 2. L’argent, nerf de la guerre, est insuffisant 3. L’équipe, même enthousiaste, est inadaptée : n’est pas créateur d’entreprise qui veut !

Ajouter un commentaire