L'association "Pôle Solution Communicantes Sécurisées" désormais créée

Posté mar 29/11/2005 - 00:00
Par admin

Présidence tournante annuellement entre le sénateur Pierre Laffitte et Alain Dutheil (STMicroelectonics), siège social tournant entre Sophia et Rousset : la nouvelle association, forte de 26 membres, a fait l'objet d'ardentes négociations entre l'Est et l'Ouest de la PACA.

L’association "Pôle Solutions Communicantes Sécurisées" est née. Elle a été officiellement créée la semaine dernière lors d'une assemblée constitutive qui s'est déroulée à Rousset dans les Bouches-du-Rhône. C'est cette association qui désormais sera chargée des destinées du pôle SCS, classé par le Gouvernement en tête des 6 pôles mondiaux. Une structure juridique dont la mise en place était nécessaire avant le déploiement de toute activité.Pierre Laffitte, premier président du pôle SCSComme cela avait été prévu entre les deux entités majeures du pôle que sont Sophia Antipolis et le Rousset, le principe d'une présidence tournante a été adopté. Fondateur de la Technopole de Sophia Antipolis et président de la Fondation Sophia Antipolis le sénateur Pierre Laffitte assurera une présidence tournante annuellement avec Alain Dutheil, COO (Chief Operating Officer) de ST Microelectronics. C'est Pierre Laffitte qui prend donc cette année la présidence et sera le premier président du pôle SCS. L'an prochain, cette présidence reviendra à Alain Dutheil.Le bras de fer entre l'Est et l'Ouest de la PACA s'est quelque peu poursuivi lors de l'assemblée générale. Sophia revendiquait le siège de l'association et il semblait qu'un accord avait été dessiné en ce sens. Une interruption de séance a aussi été nécessaire pour régler sans discordance ce point : finalement, le siège du pôle sera tournant lui aussi mais sur un rythme de deux ans. Il s'installe pour les deux premières années à Sophia Antipolis, puis tournera sur Rousset les deux années suivantes. En contrepartie, Sophia obtient un siège de directeur adjoint dans la direction opérationnelle du pôle, fonction qui revient à Bruno Delépine (Philips Semiconductors Sophia). Jean-Claude Nataf (STMicroelectronics), qui avait pris sans encore en avoir les attributions, la direction du pôle se voit confirmé à son poste par l'assemblée constitutive, ainsi que Philippe Monteillier (Gemplus) qui était déjà lui aussi positionné comme directeur-adjoint.Trois collèges pour un Conseil d'administration de 26 membresLe pôle SCS sera désormais piloté par une association. Comme pour toute association, à la base se trouve une assemblée générale qui élit un Conseil d'administration. Celui-ci compte 26 membres. Trois collèges le composent :- le collège de 12 membres des grands industriels (50% des voix), un pour chacune des douze entreprises porteuses du projet;- le collège du monde académique et de la recherche de 7 membres (25% des voix); un troisième collège, de 7 membres également (25% des voix) pour les associations et les PME (3 membres pour l'association ARCSIS -ex-CREMSI; 1 pour Med Multimed; 3 pour Telecom Valley dont une place pour un représentant de PME et une pour le sénateur Pierre Laffitte).A noter que Telecom Valley est particulièrement impliquée dans le pôle SCS : dix des douze porteurs industriels sont membres de l'association, ainsi qu'il est possible de le constater dans le premier collège du conseil d'amdinistration (hors Gemplus et STMicroelectronics, les dix autres groupes sont dans les Alpes-Maritimes). Tandis que de nombreux autres sociétés azuréennes, membres de Telecom Valley sont présentes dans des propositions de projets (Cisco, Hitachi, Infineon, etc).Le bureau de l'associationQuant au bureau de l'association, il est composé comme suit :- Président : Pierre Laffitte, Fondation Sophia Antipolis- Vice-Président : Alain Dutheil, STMicroelectronics- Secrétaire Général : Ahmed Charaï, Université Aix-Marseille III- Secrétaire Général Adjoint : Jacques Gros, IBM- Trésorier : Christian Tordo, Texas Instruments- Trésorier Adjoint : Erich Palm, ARCSISLa composition du conseil d'administration- 1er collège : Anne Hardy (SAP), Michel Castellanet (Alcatel Alenia Space), Jean-Luc Paulin (Amadeus), Bernard Pruniaux (Atmel), Jean-Marc Djian (Atos Origin), Laurent Londeix (France Telecom R & D), Francis Edme (Gemplus), Jean-Jacques Bossard (HP), Jacques Gros (Ibm), Bruno Delépine (Philips), Alain Dutheil (STM), Christian Tordo (TI).- 2ème collège : Jean-Marie Hombert (Cnrs), Michel Cosnard (lnria), Jean-Pierre Laheurte (Unsa), Rachid Bouchakour (Université de Provence), Ahmed Charai (Université Paul Cézanne), Traian Muntean (Université de la Méditerranée), Ulrich Finger (Eurécom).- 3ème collège : Eric Palm (ARCSIS), Laurent Roux (ARCSIS Pme), Pierre Voltaire (ARCSIS Pme),Yann Lefichant (Med Multimed), Pierre Laffitte (Telecom Valley, Fondation Sophia Antipohs), Antoine Perry (Secrétaire général Telecom Valley), Vincent Prunet (Trusted Logic, Telecom Valley Pme)

Ajouter un commentaire