Le BAM d'InterSystems : l'entreprise temps réel désormais accessible

Posté mer 14/04/2004 - 00:00
Par admin

Ce n'est plus un concept réservé aux grands groupes. En ajoutant un framework BAM (Business Activity Monitoring) à sa plate-forme d’intégration "Ensemble" l'éditeur de bases de données post-relationnelles rend réalisable ce qui restait un doux rêve.

Depuis l'arrivée d'Internet, le rythme des affaires s'est étonnamment accéléré. La vitesse de réaction est devenue l'un des facteurs clé de succès. Désormais, selon les économistes, dans le monde des entreprises ce n'est plus le plus gros qui mange le plus petit, mais le plus rapide qui mange le plus lent. D'où la nécessité d'avoir les "outils" permettant des réactions les plus immédiates possibles. Pour cela quelques grands groupes mondiaux ont mis au point un concept d'entreprise temps réel. A travers un système d'information très sophistiqué, les responsables disposent constamment, en temps réel, de tous les indicateurs de l'entreprise et peuvent ainsi prendre immédiatement les bonnes décisions.Création de tableaux de bord temps réelC'est ce concept qu'InterSystems a cherché à rendre accessible à des entreprises de taille plus modeste. L'éditeur de bases de données post-relationnelles hautes performances, dont la filiale France est installée à Sophia Antipolis, vient ainsi de présenter son nouveau framework BAM (Business Activity Monitoring). Il se caractérise par ses composants pré-intégrés chargés d’assurer automatiquement le monitoring et le reporting d’activités en temps réel dans le cadre des projets d’intégration. Ce framework BAM constitue une extension majeure de la plate-forme d’intégration rapide Ensemble, lancée en novembre dernier."Le BAM est un des éléments de l'EAI (Enterprise application integration)", note Sylvain Guilbaud, ingénieur technico commercial d'InterSystems France. "Le Business Activity Monitoring était la dernière brique de cette intégration. Celle qui donne accès à l'entreprise temps réel. Elle permet de créer des tableaux de bord à partir d'une analyse des messages que s'échangent les applications au sein de la plate-forme d'intégration. Ces messages sont utilisés pour mesurer et analyser en temps réel l'activité de l'entreprise (indicateurs financiers, stocks, etc). Si l'on donnait une image de ce que l'on obtient, ce serait celle du cockpit d'avion avec tous les compteurs du tableau de bord qui signalent la vitesse, la température d'huile, le niveau d'essence, etc..."Tirer profit des applications intégrées au sein de la plate-forme Ensemble"L'idée a été de profiter des applications intégrées au sein de la plate-forme "Ensemble" pour en tirer le maximum d'information en allant interroger les flots de messages entre applications. Exemple : une des applications demande de vendre 100.000 ampoules, tandis qu'une autre dit qu'elle n'en a que 50.000 à disposition. Le fait d'avoir une connaissance immédiate de ce qui va poser problème permet d'agir immédiatement et d'éviter la rupture de stock. En tirant parti des requêtes qui passent, on évite d'autre part d'ajouter des requêtes, ce qui risqueraient de ralentir le système".Ces tableaux de bord sont évidemment paramétrables. Il est possible de demander, suivant les besoins, des indicateurs supplémentaires, ou d'affiner certains indicateurs. Pour Trevor Matz, Managing Director Enterprise Application Integration d’ InterSystems, "l’apport du concept BAM est réellement incomparable, dans la mesure où l’analyse en temps réel et le feedback instantané confèrent un nouvel aspect au “management par exception” qui était pratiqué jusque-là. La plupart des BAM actuels fournissent aux managers une vue précise sur les transactions et les opérations, mais sont pénalisés par leurs lacunes dans les boucles de retour des processus et dans leurs capacités à modifier dynamiquement les processus en fonction de certains changements d’objectifs".Le "nec plus ultra" de ce que l'on peut attendre"En revanche, l’implémentation BAM d’Ensemble, en s’intégrant totalement avec le moteur d’automatisation de processus d’activités d’Ensemble, complète la boucle de feedback en renvoyant les KPI (Key Performance Indicators) au sein du processus d’activité, ce qui permet une réaction dynamique aux changements vécus par l’entreprise." Le BAM offre ainsi le "nec plus ultra" de ce que l'on peut attendre. Plus de trente sites pilotes, de par le monde, utilisent déjà cette nouvelle brique BAM. Le plus ancien étant celui de Petrobras, au Brésil."Il n’y a pratiquement pas de limite aux bénéfices que peut engendrer la mise en œuvre du concept de BAM temps réel, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise", conclut Trevor Matz. "Nous avons dès à présent l’ intention de renforcer nos échanges avec nos partenaires et avec les utilisateurs professionnels, dans une perspective d’optimisation de cette technologie sur le long terme".Pour en savoir plus : voir le communiqué InterSystems ajoute un framework de monitoring d’activités (BAM) à sa plate-forme d’intégration Ensemble ou le communiqué publié en anglais sur le site www.intersystems.com

Ajouter un commentaire