Le Conseil général envisage une hausse de 15% des impôts

Posté mer 11/03/2009 - 07:00
Par admin

On s'y attendait, certes. Mais la note risque d'être douloureuse pour les contribuables locaux. Après Nice, le département devrait augmenter les impôts locaux de 15%. La crise immobilière a laminé une partie des ressources des collectivités territoriales à travers la chute brutale du nombre de transactions et donc des droits de mutation perçus. Nice en décembre avait annoncé une hausse de 15% des impôts locaux. Prochainement, c'est le Conseil général qui, à son tour, devrait décider d'une hausse de 15% de la fiscalité départementale. C'est ce qui sera proposé au vote des conseillers généraux -et le plus vraisemblablement accepté-, le 18 mars prochain.

 

La part du département dans les quatre taxes locales (habitation, foncier bâti, foncier non bâti et taxe professionnelle) devrait donc augmenter d'autant ce qui, du même coup viendra renchérir la note finale que paieront pour 2009 les contribuables des Alpes-Maritimes au titre de la fiscalité locale. Et cela d'autant plus qu'à l'instar de Nice, d'autres communes, touchées par le même effet de la crise immobilière, risquent d'augmenter elles aussi leurs taux d'imposition. Une mauvaise nouvelle pour le pouvoir d'achat et la consommation alors que la crise économique commence à toucher durement la Côte avec montée en flèche du chômage, baisse du revenu des habitants et entreprises de plus en plus exsangues.

 

Ajouter un commentaire