Le "déconfinement" aussi pour CAP3000 et Polygone Riviera !

CAP30000 Entrée

Après 55 jours de confinement, c'est la réouverture pour les commerces mais également pour les grands centres commerciaux azuréens. Ainsi CAP3000 à Saint-Laurent du Var, tout comme Polygone Riviera, à Cagnes-sur-mer, deux complexes qui se trouvent largement au-dessus des 40.000 m2 de surfaces commerciales, ont obtenu l'autorisation préfectorale de réouverture au vu des dispositifs de sécurité sanitaire mis en place. Une reprise sous condition, le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalès, ayant précisé qu'il y aurait des contrôles et que si les dossiers de réouverture n'étaient pas respectés ce serait de nouveau la fermeture.

Pour ce grand jour, la pluie de ce matin aura sans doute réfréné les ardeurs des clients, mais quand les portes se sont ouvertes à 11 heures, il y avait même un peu de monde tandis que les commerçants étaient prêts. A Cap 3000, ce sont ainsi plus de 85 % des boutiques (soit 220 enseignes sur 260, magasins et restaurants avec service de vente à emporter) qui rouvrent leurs portes. "Dans cette période de réouverture, notre priorité est avant tout de préserver la santé de nos équipes et de nos clients, préoccupation que nous avions également pendant la période de confinement durant laquelle les commerces de première de nécessité étaient ouverts" souligne Felipe Goncalves, Managing Director de CAP3000.

Directeur du Centre Commercial, Roch-Charles Rosier, "salue l’engagement des femmes et des hommes qui se sont mobilisés pour que cette réouverture puisse se faire en alliant sécurité et sérénité, en permettant des mesures de distanciation sociale allant même au-delà de ce qui nous a été demandé". CAP3000 limitera en effet sa clientèle à 1 personne tous les 15 m2, au lieu de 10 m2 dans les autres centres commerciaux.

De même, c'était la réouverture à Polygone Riviera avec là aussi une optimisation des flux de clientèle et des mesures strictes prises par les différentes boutiques de ce village commercial à ciel ouvert.

Petit clin d'œil d'ambiance d'autre part avec un tweet en fin de matinée de David Lisnard. Le maire de Cannes publie la photo d'un surfeur sur une plage cannoise avec ce commentaire : "sur le retour d’une visite de contrôle d’une école. Voici ce qui est encore interdit ce jour (et que pour ma part je ne ferai pas réprimer) quand les gigantesques centres commerciaux de périphérie eux peuvent rouvrir…"