Le nouveau tour de vis Covid, fait tomber le Festival du Livre de Mouans-Sartoux

"L’évolution importante de l’épidémie de Covid 19 dans les Alpes maritimes nous contraint à annuler le 33e Festival du livre de Mouans-Sartoux" : la nouvelle est tombée hier après-midi. L'abaissement de la jauge de 5.000 personnes à 1.000 qu'imposaient les nouvelles mesures de lutte contre la propagation du virus rendait intenable le maintien de la manifestation qui s'était ré-inventée covid compatible et devait se tenir du 2 au 4 octobre prochains.

Annulation Festival du Livre Mouans

Nous nous en faisions tous un plaisir d'y aller. Même avec un Covid rampant. Mais l'évolution de la pandémie en a décidé autrement : le Festival du livre de Mouans-Sartoux, qui s'était pourtant bien organisé pour assurer la sécurité sanitaire, n'aura pas lieu du 2 au 4 octobre. Il a dû lui aussi renoncer, comme avant lui le Festival du Film, le MIPIM, Cannes Yachting Festival, le MIPCOM et bien d'autres événements phares. La nouvelle de l'annulation a été annoncée hier vendredi, dans l'après-midi. Avec les nouvelles mesures prises pour ralentir la progression exponentielle de circulation du virus, les organisateurs ont été contraints d'annuler alors que la jauge, placée jusqu'à présent à 5.000 personnes, tombait à 1.000.

"L’évolution importante de l’épidémie de Covid 19 dans les Alpes maritimes nous contraint à annuler le 33e Festival du livre de Mouans-Sartoux", écrit ainsi sur le site web du Festival Marie-Louise Gourdon, la fondatrice. "Nous avons espéré jusqu’au bout pouvoir le faire, nous avons ré-inventé le festival pour qu’il soit covid-compatible, parce que nous estimons qu’il faut continuer à vivre en s’adaptant au virus. Mais aujourd’hui les conditions sont drastiques : une jauge de 1000 personnes est évidemment intenable."

"Positivement , la jeunesse étant notre priorité, nous maintenons les animations qui étaient prévues dans les établissements scolaires !"

Et de remercier toute l'équipe et les partenaires qui se sont mobilisés pour maintenir la manifestation contre vents et marées, et dont tous les efforts ont été balayés par la nouvelle vague de la pandémie. Ce sont les "270 bénévoles, les partenaires du festival, les associations qui se sont mobilisées pour nous renforcer, les services municipaux…et surtout la petite équipe d’organisation qui a montré magnifiquement sa capacité à s’adapter à une situation compliquée et à re-inventer entièrement le festival."

"Nous sommes désolés pour tous nos prestataires qui perdent du travail, les libraires et les éditeurs, les auteurs, nous sommes désolés pour les commerçants, restaurateurs et hôteliers. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain Festival du Livre : 1-2-3 octobre 2021 !", conclut Marie-Louise Gourdon qui, de son côté, ne s'était pas ménagée pour tenter de maintenir quand même cette année, l'un des plus beaux festivals du livre de France.

Étiquettes

Ajouter un commentaire