Le nouvel hôpital de Cannes se dévoile : l’interview de Jean François Lefebvre

Posté mar 12/04/2011 - 18:54
Par admin

Visite en avant première, vendredi pour les élus et la presse, du nouvel hôpital de Cannes qui entamera lundi le déménagement de l’ensemble de ses services. L’occasion de rencontrer son Directeur, Jean François Lefebvre pour évoquer l’organisation de ce déménagement et surtout les plus qu’il apportera en terme de fonctionnement et de qualité de service pour les patients, des Urgences au bloc opératoire, en passant par la Radiologie et la Maternité.

Le nouvel hôpital de Cannes se dévoile : l’interview de Jean François Lefebvre

 

A quelques jours du déménagement de l’ensemble des activités de médecine et de chirurgie qui s’effectuera en plusieurs étapes du 18 avril au 10 juin, le nouvel Hôpital de Cannes ouvre ses portes au public. Les élus et la presse ont ainsi eu, samedi matin, la primeur de ces visites. Une visite entamée par le service des Urgences qui enregistre 40 000 passages/an et qui était souvent décrié dans l’ancien hôpital.  Dans ce domaine, le nouveau bâtiment permettra de changer d’ère avec une surface 3 fois supérieure à celle actuelle et une réorganisation totale du service qui devrait permettre de traiter les patients beaucoup plus rapidement, notamment pour les cas légers.

Des malades qui bénéficieront également des progrès du service Radiologie, doté des équipements les plus performants et qui passera au tout numérique, ce qui permettra à toutes les images traitées dans ce service d’être accessibles depuis n’importe quel point de l’hôpital à commencer par le bloc opératoire. Un bloc très performant, spacieux et lumineux, composé de 11 salles d’opération contre 8 aujourd’hui, ce qui va améliorer le fonctionnement d’un service qui traite 7 500 opérations/an. D’ailleurs, pour son Directeur, Jean François Lefebvre, il ne fait pas de doute que le nouvel hôpital, avec son environnement ultra moderne et une hôtellerie améliorée, va renforcer son attractivité et accueillir davantage de patients, en particulier au sein de sa maternité où l’on devrait passer de 1500 à 1 800 naissances/an.

Ajouter un commentaire