Le Scaphandre et le papillon : l’adaptation réussie de Julian Schnabel

Posté mar 22/05/2007 - 18:55
Par admin

Le Scaphandre et le papillon : l’adaptation réussie de Julian Schnabel

Le Scaphandre et le papillon » est le second film français en compétition de ce 60ème Festival de Cannes. Réalisé par le cinéaste peintre américain Julian Schnabel, le film mérite son qualificatif puisque, bien que ne parlant pratiquement pas le français, Julian Schnabel a tenu à ce que le film soit tourné en France, avec des interprètes français. Un moyen d’être fidèle à l’esprit du livre et à la vie de Jean Dominique Bauby.

Le Scaphandre et le papillon est en effet tiré du roman du même nom de ce journaliste, rédacteur en chef du magazine Elle, qui à la suite d’un accident vasculaire cérébral, fut victime du « locked-in syndrome ». Entièrement paralysé et privé de l’usage de la parole, Jean Dominique Bauby, enfermé comme dans un scaphandre, n’avait plus qu’un seul moyen pour communiquer : un clignement de la paupière gauche, assimilé au battement d’ailes d’un papillon.

 

Ajouter un commentaire