Le suicide de Vicky Binet : vos réactions

Posté ven 07/02/2003 - 00:00
Par admin

La mort dramatique d'une salariée d'Amadeus a bouleversé la communauté high tech azuréenne. Vous avez été plusieurs à nous communiquer par e-mail ce que vous avez ressenti. Voici quelques unes des réactions que SophiaNet.com a reçues.

Le suicide dramatique de Vicky Binet, une salariée d'Amadeus, a bouleversé la communauté high tech azuréenne. La lettre que Vicky Binet a écrite et dont elle a souhaité la plus large diffusion après sa mort a interpellé beaucoup de salariés et a cristallisé un certain mal vivre dans les entreprises de nouvelles technologies ("Cette lettre d'une salariée d'Amadeus qui bouleverse Sophia"). Plusieurs d'entre vous nous ont fait part de ce qu'ils ressentaient ou d'une situation dont ils avaient été eux-mêmes victimes. Voici quelques un des mails que SophiaNet.com a reçus cette semaine.P.C. : "si une telle déchirure peut se refermer ! En transmettant ses condoléances à la famille, P.C., dans un e-mail émouvant, nous fait part de ce qu'il a vécu :"c'est avec beaucoup d'émotion que je n'ai appris par France Inter, que ce matin, le drame cité en objet. Je suis moi-même dans une situation précaire, car depuis mi-1996, date à laquelle mon DG m'a demandé d'étudier la mise en oeuvre d'une "Super Direction...." qui devait être (pour moi) la reconnaissance de 6 années de combat pour avoir construit un "Service de Développement..." réunissant une équipe de 5 Cadres et Ingénieurs et 5 Assistantes (BTS ou assimilé), puis a refusé ma Candidature à la Direction de cette nouvelle entité (malgré un Bac+6 et 20 ans d'expérience professionnelle, je n'avais pas l'envergure... et je coûtais trop cher), je vis un véritable Harcèlement Moral. Après avoir connu espoirs et déceptions au gré des pseudo-reclassements (j'avais le titre "passe-partout" de Chargé de Missions ...sans mission), j'ai craqué en octobre 1999, pour réapparaître tout juste remis de 3 ans de Traitement Neuro-Psychiatrique, en octobre 2002 chez mon Employeur, avec le titre de ...Chargé de Missions (sans mission), et "l'obligation" de solder jusqu'à épuisement mon reliquat de Congés Payés. Je reprends le "Travail" lundi, non sans avoir dans l'intervalle posé ma candidature pour un Poste de Directeur "de second rang", et essuyé un refus.Ni mon épouse, ni mon avocat n'ont jugé favorable de me relater ce terrible "Fait Divers", et depuis ma Longue-Maladie, je n'ai pas encore retrouvé mon besoin insatiable d'informations. Aussi, c'est avec beaucoup de retard que je vous demande bien vouloir transmettre mes Sincères Condoléances à l'ensemble de la famille de la défunte. Je leur souhaite le plus grand courage... si une telle déchirure peut se refermer !"T.B. : "comprendre comment on peut en arriver à une telle extrémité".T.B. nous explique dans son mail : "J'étais un ami et ancien collègue (du temps de Dow Chemical) de Vicky et je déplore son geste et les conséquences pour la famille . C'est très bien de montrer que vous ne vous intéressez pas seulement à l'aspect high-tech de Sophia mais que le caractère social est aussi important. J'avais déjà eu sa lettre en main mais la portée de la diffuser sur votre site web est bien pour les gens qui ne la connaissaient pas du tout et qui ont besoin de comprendre comment on peut en arriver à une telle extrémité."S.R. : "Des Vicky il y en a d'autres dans les entreprises.S.R. met en cause le sens de l'humain qui se perd de plus en plus dans l'entreprise. Voici le texte de son mail :"Bouleversée, je suis bouleversée par ce qui vient d'arrriver à Vicky....Franchement, au niveau des managers, qu'avez vous gagné dans cette affaire, qu'avez vous gagné à ne pas tendre la main ?... Est-ce qu'il était si important pour vous que Vicky se soumette ?...On parle beaucoup de Harcèlement Moral dans les entreprises, mais à mon avis le Harcèlement Moral n'est que la partie emmergée de l'Iceberg... La souffrance au Travail est beaucoup plus diffuse et terrible pour ceux qui n'épousent pas les valeurs du tout entreprise...Des Vicky il y en a d'autres, dans les entreprises. L'Entreprise a perdu le sens de l'humain tout simplement, ce n'est pas d'équipes de travail qu'il faut parler, mais de collectifs solidaires... Arrêtez d'opposer les gens entre eux, aidez les à s'écouter et s'entr'aider...Malheureusement je crains que Vicky ne soit morte pour rien.... vous reprendrez votre course folle comme si de rien n'était... BUSINESS & PROFITS FIRST !....P.B. : "Merci à Vicky Binet de briser les tabous". Dans un mail intitulé "Merci et à Vicky Binet et à vous de briser les tabous" P.B. écrit"Apparemment certain(e)s DRH de Sophia n'aiment pas que l'on brise les tabous. Nous (le syndicat CGT Schneider Automation) avons affiché mardi 4/2 une copie de votre article "Cettre lettre d'une salariée..." précédée de la question "les méthodes de management de Schneider Automation sont-elles vraiment différentes de celles de Amadeus ?". Convoqué mercredi par la DRH, notre délégué syndical s'est vu demander le retrait de cet affichage sous 12 heures sous peine d'assignation du syndicat en référé... Chantage auquel nous avons bien entendu refusé de céder (nous n'avons pas un mot à retirer de ce que vous avez écrit ni de la question que nous posons), mais qui, à notre avis, montre que les directions des grandes entreprises n'apprécient pas qu'on mette le doigt là où leur méthodes de gestion du personnel, et en particulier de l'encadrement, font mal."

Ajouter un commentaire