Les 39 Marches : Eric Métayer transforme le chef d’œuvre d’Hitchcock en une pièce comique

Posté jeu 01/11/2012 - 15:46
Par admin

Du rire en perspective samedi à Cannes au Théâtre Croisette avec l’adaptation jubilatoire du chef d’œuvre d’Hitchcock « Les 39 Marches ». Un film d’action métamorphosé sur scène en une parodie des films d’espionnage qui plonge les spectateurs, secoués par un éclat de rire ininterrompu, dans un grand moment de bonheur. Il faut dire que sur scène, Eric Métayer et ses 3 acolytes ne ménagent pas leurs efforts et déploient des trésors d’ingéniosité pour nourrir les rebondissements rocambolesques du film.

Les 39 Marches : Eric Métayer transforme le chef d’œuvre d’Hitchcock en une pièce comique

Eric Métayer, Jean-Philippe Beche, Andréa Bescond et Christophe Lubion dans l'adaptation jubilatoire du chef d'oeuvre d'Hitchcock "Les 39 Marches" (DR)

Dans le cadre de la saison culturelle Sortir à Cannes, le Palais des Festivals présente, samedi au Théâtre Croisette, Les 39 Marches, une pièce de John Buchan et Alfred Hitchcock, mise en scène par Eric Métayer. Au départ, il s’agit bien d’une adaptation du film noir à l’intrigue trépidante réalisé en 1935 par le Maître du suspense. Mais si l’adaptation théâtrale de Patrick Barlow respecte totalement la trame de ce film d’action et d’espionnage, avec courses-poursuites et paysages grandioses, elle le métamorphose en une pièce comique où les 4 acteurs sur scène réussissent le prodige d’interpréter 150 personnages grâce à une débauche d’inventivité de tous les instants. A eux seuls, Eric Métayer et Jean-Philippe Beche en interprètent 140 : du typique Bobby, à la poule écossaise jusqu’au buisson d’aubépines ! Une prouesse qui fait mouche puisque Les 39 Marches a été récompensée en 2010 par le Molière de la meilleure pièce comique. 

Des trésors d’ingéniosité

Il faut dire que la pièce dynamise l’imagination comme un défibrillateur un cœur en sommeil, et n’hésite pas à bousculer les codes de l’art théâtral avec une maestria inouïe. Eric Métayer a pris le parti de privilégier le côté burlesque de l’œuvre d’Hitchcock et, avec l’auteur de l’adaptation française Gérald Sibleyras, ils ont déployés des trésors d’ingéniosité pour nourrir les rebondissements rocambolesques du film, tout en maintenant un rythme haletant. En assistant à cette incroyable parodie des films d’espionnage, les spectateurs vivent ainsi un moment de bonheur à 100 à l’heure, secoués par un éclat de rire ininterrompu.  Malheureusement, pour ceux qui n’auraient pas déjà réservé leurs places, le spectacle affiche complet et la pièce se jouera à guichets fermés.

Les 39 Marches – Théâtre Croisette – Hôtel JW Mariott – Cannes. Samedi 3 novembre à 20h30.

Ajouter un commentaire