L'ETSI dans la standardisation des véhicules électriques

Posté mar 29/06/2010 - 19:50
Par admin

Légende (de gauche à droite) : A Bruxelles, Elena Santiago Cid (directeur général de la CEN-CENELEC), David Dossett (président CENELEC), Antonio Tajani (Vice-président de la Commission européenne chargé de l'Industrie et de l'Entrepreneuriat), John Phillips (président de l'Assemblée générale de l'ETSI ).

 

Un nouveau mandat dans le domaine de la "standardisation verte" pour l'ETSI. L'European Telecommunications Standards Institute à Sophia Antipolis, a été chargé avec deux autres organisations européennes de normalisation (le CEN, comité européen de normalisation et le CENELEC, Comité européen de normalisation électrotechnique) de normaliser la recharge des voitures, scooters et bicyclettes électriques. Un mandat qui a été donné aujourd'hui à Bruxelles par la Commission européenne et l'AELE, l'Association européenne de libre-échange.

 

Les véhicules électriques sont devenus un sujet de plus en plus important dans l'agenda européen, pour le potentiel qu'ils représentent dans la réalisation de l'objectif 2020 de réduction des émissions de carbone. L'incitation à développer durablement les voitures électriques est tirée notamment par la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le changement climatique et réduire la dépendance sur les combustibles fossiles. Cela d'autant plus que le secteur des transports représente la plus forte croissance de consommation d'énergie dans l'UE.

 

La sécurité, l'interopérabilité et les performances des chargeurs de véhicules électriques sont au cœur de ce challenge. La contribution essentielle de la normalisation, et le travail des organismes officiels de la normalisation européenne dans la réalisation de ces objectifs sont ainsi de nouveau reconnus par la Commission européenne et l'AELE. Les chargeurs interopérables doivent permettre aux consommateurs de recharger facilement leurs véhicules dans toute l'Europe, et d'utiliser le même chargeur pour les différentes marques de véhicules électriques.

 

La norme est chargée d'assurer l'interopérabilité et la connectivité entre le point de l'approvisionnement en électricité et le chargeur de véhicules électriques, et de garantir la sécurité des batteries de véhicules électriques et leur compatibilité électromagnétique. La mise en place de nouvelles normes pour les véhicules électriques permettra de promouvoir davantage le développement du marché intérieur européen et contribuer à supprimer les obstacles au commerce.

 

CEN et le CENELEC ont créé un groupe de discussion mixte qui prépare une première réponse au mandat, en évaluant rapidement les besoins européens et en cherchant comment les normes internationales peuvent y répondre. Le groupe de discussion espère terminer son rapport avant le 31 mars 2011. La "Communauté des transports intelligents" au sein de l'ETSI discutera de son côté avec le Car-To-Car Consortium (C2C CC) de tous les aspects liées aux communications permettant de répondre au mandat donné.

 

Ajouter un commentaire