L'International University of Monaco rachetée par un groupe américain

Posté ven 16/04/2010 - 13:35
Par admin

L'International University of Monaco rachetée par un groupe américain

Installée à Fontvieille autour du stade Louis II, l'IUM s'est spécialisée dans la finance, le luxe, les services et les affaires internationales.

L'IUM, l'International University of Monaco, appartient désormais à l'Américain Career Education Corporation, un des premiers groupes mondiaux d’enseignement supérieur, coté par ailleurs au Nasdaq. L'université privée monégasque, fondée en 1986 et reprise en 2002 par Maxime Crener, ancien directeur général du Ceram à Sophia Antipolis, a été entièrement rachetée hier jeudi 15 avril à ses actionnaires privés (dont Maxime Crener).

Rattaché à l'INSEEC, premier groupe français d'enseignement

Business School indépendante, de taille modeste (400 étudiants répartis dans 3 programmes phares, BBA, MBA et Masters) mais réputée à l’International, l’IUM profitera d’un rattachement opérationnel avec le groupe INSEEC qui appartient également au nouvel acquéreur. Déjà présent à Paris, Bordeaux et Lyon, l’INSEEC qui a également ouvert un site d’enseignement au cœur de Londres en juin 2009, étend ainsi sa présence dans le Sud, dans une Principauté dont le rayonnement international n'est pas négligeable. Avec les effectifs monégasques, l'INSEEC dépassera le seuil symbolique des 10.000 élèves, confirmant sa position de premier groupe français d’enseignement, membre de la Conférence des Grandes Ecoles.

L’INSEEC bénéficiera aussi de l’expertise et de la forte ouverture internationale de l’IUM tant du point de vue du recrutement étudiant (62 nationalités des cinq continents), que de celui du corps professoral (27 professeurs permanents académiquement qualifiés, représentant 13 nationalités). L'IUM s'est plus particulièrement fait connaître par son MBA présent dans les classements internationaux. Selon "The Economist" et son palmarès 2009, le MBA IUM, accrédité AMBA, se situe dans le Top 50 (42ème) des meilleurs MBA mondiaux. Il est classé aussi parmi les 20 premiers européens et 3ème français derrière HEC et l’INSEAD. Par ailleurs, ses Masters of Science en Banque/Finance, Luxe et Affaires Internationales attirent des étudiants du monde entier. L’IUM va permettre ainsi au Groupe INSEEC de renforcer son positionnement international.

L'IUM vise 600 étudiants

"Le Groupe INSEEC, lui-même adossé, depuis 2003, au groupe américain d’enseignement supérieur, Career Education Corporation, va mobiliser toutes les ressources nécessaires qui permettront de consolider le positionnement actuel de l’IUM et de développer l’ensemble de ses potentialités" a déclaré Catherine Lespine, Directrice Générale. Ce rapprochement donne effectivement à l’International University of Monaco toutes les cartes pour continuer à développer des programmes internationaux, bénéficiant de synergies que seules les grandes structures peuvent apporter.

C'est aussi pour l'université monégasque, une seconde étape qui s'ouvre, après celles du rachat en 2002 qui avait permis de la hisser au niveau international qu'elle a atteint aujourd'hui. Il est envisagé notamment l'ouverture de deux nouveaux masters, l'un dans le monde du luxe qui est une des spécificités de l'ISM, l'autre dans le développement durable, spécificité monégasque. L'ambition est également d'augmenter le nombre des étudiants pour passer de 400 à 600 étudiants. Outre la qualité de son enseignement, cette business school monégasque qui reste sur le "haut de gamme" (de l'ordre de 40.000 euros pour un master sur trois ans) peut aussi, pour accroître son aura, bénéficier du réseau international que constituent ses étudiants. A l'image d'Alexandre Pougatchev, 25 ans, le fils du magnat russe, qui, avant de relancer France Soir, est passé par l'IUM, ils sont pour la plupart issus de riches familles et assurent les étudiants d'un solide carnet d'adresses futur, bien utile pour mener une carrière internationale.

Voir le site web de l'IUM : www.monaco.edu

 

 

Ajouter un commentaire