L'interview fracassante du juge Halphen (Le Parisien)

Posté lun 14/01/2002 - 00:00
Par admin

Une interview explosive dans Le Parisien daté du 14 janvier 2002 : celle que donne le juge Halphen en annonçant sa démission de la magistrature. Celui qui avait déjà fait la "Une" de l'actualité en enquêtant sur les marchés des HLM de la ville de Paris et en demandant récemment d'entendre le président de la République comme témoin ne mâche pas ses mots. Dans l'entretien intitulé "Ils ont saboté mon enquête sur les HLM" on peut y lire entre autres quelques déclarations fracassantes.Comme celle-ci : "Les dossiers politiques sont exactement comme les dossiers mafieux. Personne ne parle. Dans les dossiers ordinaires, les gens vous racontent tout assez facilement (…/..) Dans les dossiers politiques, c'est l'inverse. C'est une des choses qui m'a le plus choqué. De voir à quel point des hommes politiques, des personnages pourtant publics, en sont réduits, devant les soupçons et les démonstrations des dossiers, à se taire comme de grands truands (…/..) A les croire, ils ne sont au courant de rien, ne décident rien, et ne sont censés être au courant de rien..Ou encore, concernant les marchés publics : "la décentralisation a été un coup d'accélérateur à la corruption. A mon sens, il n'y a guère de marché public, pendant des années, qui ait été totalement propre et qui n'ait pas été vicié par le système. Aujourd'hui encore, il faut modifier de fond en comble le Code des marchés publics. Il faut aussi que les mentalités de certains élus changent."Le juge Halphen, qui dit avoir été durant son enquête "suivi, filmé, écouté, traqué" a donc préféré jeter l'éponge, las d'avoir l'impression de jouer les Don Quichotte. Il termine un livre sur ses "aventures" qu'il compte intituler "Sept Ans de solitude", livre racontant ses sept années d'enquêtes sur les HLM de Paris. Bien décidé à changer de métier, celui qui est désormais redevenu Eric Halphen déclare cependant ne pas avoir d'idées particulières sur ce qu'il fera.

Ajouter un commentaire