Loisirs : le nouveau CharlieScope au feu de l'été azuréen

Posté mar 16/08/2005 - 00:00
Par admin

Lancé en fin d'année dernière, ce magazine des sorties et loisirs de la Côte a fait peau neuve en juin. Sur un rythme mensuel, il s'attache aux événements artistiques et culturels de la Côte, à la programmation semaine par semaine, aux bonnes adresses et bons plans. Tonique.

Lancé fin décembre 2004, CharlieScope, nouveau magazine des sorties et des loisirs de la Côte d’Azur a fait peau neuve en juin. Nouveau look, beaucoup plus de rédactionnels, programmation des événements présentée semaine par semaine, guide des bonnes adresses, des bons plans : après plus de cinq mois d’existence, ce magazine des loisirs de proximité a trouvé son rythme de croisière en adoptant la formule mensuelle. Format un peu plus grand qu'un format classique de poche, dos carré, quadrichromie, plus d'une centaine de pages, il est vendu 2€.Diffusé à 10.000 exemplaires et distribué dans 350 points de vente du département et de Monaco CharlieScope est construit autour de trois grandes parties. Un : le magazine avec des articles sur les événements artistiques et culturels de la Côte, les dernières sorties des films et des idées week-end. Deux : la programmation du mois, semaine par semaine (théâtre, musique, concerts, arts expos, visites, manifestations, sport, etc). Trois : une partie guide pratique et bons plans qui liste les adresses utiles, les endroits "incontournables" et les "bons plans" sous forme de bons de réductions chez les annonceurs partenaires.Edité par la société PlanetSun de Charles Choukroun, 39 ans, associée à l'agence de communication BetB de Bénédicte Baudier, deux sociétés niçoises, CharlieScope est parti d'une idée. "Nous pensions qu'il manquait un vrai magazine d'actualité culturelle qui soit approprié à la mentalité de la Côte", note Charles Choukroun. "Dans ce mensuel, nous essayons de mettre en avant l'actualité sous forme d'articles clairs en privilégiant le fond et avec une mise en page attrayante". Avec in fine un objectif : contribuer à faire sortir et bouger les Azuréens.

Ajouter un commentaire