LudoTIC : améliorer l'ergonomie du Web par l'étude du regard

Posté lun 20/07/2009 - 14:05
Par admin

LudoTIC : améliorer l'ergonomie du Web par l'étude du regard

L'équipe de LudoTIC. De gauche à droite : Loïc Balouzat, Aurore Russo, Térésa Colombi, et Leonid Synyukov.

 

Créer une société avec comme projet d'appliquer la psychologie cognitive au comportement de l'homme face à l'écran, avouez que ce n'était pas gagné d'avance. Et pourtant, lancée il y a cinq ans après avoir emporté le challenge Telecom Valley, la société sophipolitaine LudoTIC a aujourd'hui décollé. Fondée sur ce concept par trois associées issues de la recherche scientifique en psychologie cognitive de l’Université de Nice Sophia Antipolis, elle dispose désormais de références sérieuses avec des clients comme Thales Underwater Systems, Ilog, Havas Media, PAM Développement (édition de jeux vidéo) ou encore Orange France Télécom. Mais elle a réussi aussi à générer des revenus avec un chiffre d'affaires qui a plus que doublé l'an dernier (280.000 € en 2008 contre 116 K€ en 2007).

 

Un développement qui devrait encore s'accélérer. Ainsi, Teresa Colombi et Aurore Russo, deux fondatrices et dirigeantes de LudoTIC viennent d'annoncer l'ouverture d'un bureau en plein cœur de Milan en Italie, tandis qu'un nouveau produit, LudoGrid, une grille d’analyse d’interfaces de logiciels, est mis sur le marché.

 

Des recherches appliquées à l'ergonomie du Web

 

Peu de monde au départ pourtant sur ce terrain de l’amélioration ergonomique des logiciels ou des sites web. L’enjeu est néanmoins crucial pour les éditeurs de jeux vidéo et les concepteurs de sites internet marchands ou sensibles. Toutes les études le montrent : le visiteur d’un site "décroche" en moyenne après 8 secondes. Pas plus. Mortel pour ceux qui n’ont pas su les fidéliser le temps d’un bâillement ! LudoTIC, selon le journal italien Il sole 24 ore, référence transalpine en matière d’information économique, est l’une des rares sociétés au monde à s'être positionnée sur un créneau bien précis : améliorer l’ergonomie des sites Internet par l’étude du regard. Une compétence qu'elle a aussi développée dans le domaine de l’ergonomie des suites logicielles.

 

L’oculométrie ou eyetracking; c’est en effet le cœur des connaissances de LudoTIC. Il s’agit de bien connaître le comportement des individus face à un écran multimédia, et d’en tirer des conclusions pratiques pour gagner du temps, ou pour soutenir l’attention. Le savoir-faire de la jeune entreprise consiste à transmettre cette connaissance qui peut être ainsi appliquée au mieux aux besoins de ses clients. Les deux créatrices de LudoTIC, Aurore Russo et Teresa Colombi, viennent du monde de la recherche en psychologie cognitive. Elles appliquent le sérieux des protocoles scientifiques au conseil qu’elles apportent à des clients, parfois très importants, comme Ilog, Havas Media, L’Oréal Italia, Microsoft Advertising parfois aussi très sensibles, tel Thales Underwater Systems, fournisseur des sonars des systèmes de défenses de la plupart des sous mariniers militaires. Des recherches en psychologie cognitives qui se révèlent ainsi très utiles lorsqu'elles sont appliquées…

 

LudoTIC va d'autre part au-delà de la simple fourniture d’un outil. La société joue l'accompagnement jusqu'au résultat final. "A la différence de nos concurrents nous n’intervenons pas seulement afin de réaliser des tests utilisateurs, mais nous sommes en mesure de suivre tout le cycle de développement logiciel, à chaque fois avec des techniques adaptées, pour optimiser la démarche ergonomique," explique Aurore Russo

 

Nouveauté : LudoGrid, une grille d’analyse d’interfaces de logiciels

 

Cette position de leader technologique dans une discipline nouvelle, LudoTIC vient la confirmer avec le dernier sorti de son laboratoire R&D : LudoGrid, une grille d’analyse experte pour l’évaluation des interfaces logicielles. Cette grille s’adresse aux concepteurs-développeurs de logiciels, spécialement en entreprises. Cet outil permet de cibler les problématiques ergonomiques de base, pour un coût modique. Avec comme bénéfices une efficacité et une vitesse de prise en main optimisée pour les utilisateurs et jusqu’à 30 % de réduction du temps de développement pour les développeurs.

 

LudoTIC propose ainsi à ses clients de rester au top de la technologie afin d'offrir aux utilisateurs finaux des interfaces extrêmement simples et intuitives. "Combien de logiciels performants ont été abandonnés parce qu’ils étaient malaisés à utiliser ?" soulignent Aurore Russo et Teresa Colombi. Le principe est le suivant : il s’agit de vérifier, critère par critère, que l’interface logicielle testée respecte les principes basiques et fondamentaux d’ergonomie. La grille est composée d’un certain nombre de "macro-critères" (visibilité de l’état du système, correspondance entre le système et la réalité, etc…) et de questions spécifiques.

 

Chacun des trois évaluateurs coche oui, non, ou non applicable pour chacune des questions posées, ce qui permet d’obtenir un diagnostic rapide des problèmes majeurs d’ergonomie de l’interface logicielle. Il est rendu au client sous la forme de "Bilan", détaillant les points positifs (critères respectés) et négatifs (critères sur lesquels un problème a été détecté, pour lesquels des recommandations d’amélioration sont formulées).

 

Se développer à l'étranger avec des partenaires locaux

 

Des clients, une bonne maturité, de nouveaux produits : c'est ce qui permet aujourd'hui à LudoTIC d'envisager son développement à l’étranger par la recherche de partenaires locaux. L’équipe maîtrise plusieurs langues : français, italien, anglais, russe et ukrainien. La technique utilisée vise à répondre au comportement d’utilisateurs quelle que soit leur langue natale ou leurs habitudes culturelles. Ce développement à l’international semble donc désormais couler de source. Une nouvelle étape pour LudoTIC.

 

+d'infos

www.ludo-tic.com

Voir aussi pour Microsoft Advertising : http://advertising.microsoft.com/france/cp_pub_jeux_videos 

Ajouter un commentaire