Mandelieu donne son feu vert à la Bastide Rouge : l’interview d’Henri Leroy

Posté ven 11/03/2011 - 17:10
Par admin

La ville de Mandelieu ne fera pas appel du jugement du Tribunal Administratif rendant un avis favorable au projet de la Bastide Rouge porté par la ville de Cannes et par la Compagnie de Phalsbourg prête à investir avec ses partenaires 96 millions d’euros sur ce projet articulé autour de 3 pôles : loisirs, commerces et bureaux. Rencontre avec Henri Leroy qui nous indique pourquoi sa commune, après avoir mené 3 ans de combat contre ce projet, donne aujourd’hui son feu vert à la Bastide Rouge.

Mandelieu donne son feu vert à la Bastide Rouge : l’interview d’Henri Leroy

 

Henri Leroy, le Maire de Mandelieu La Napoule, a annoncé ce matin sa décision de ne pas faire appel du dernier jugement du Tribunal Administratif qui, après une autre décision du Conseil d’Etat, donnait un avis favorable au projet de la Bastide Rouge porté par la ville de Cannes et par la Compagnie de Phalsbourg prête à investir avec ses partenaires 96 millions d’euros sur ce projet articulé autour de 3 pôles : loisirs, commerces et bureaux, et avec trois équipements phares : un bowling, un multiplexe cinématographique de 11 salles et une salle numérique événementielle suspendue à 5 mètres du sol et dont la façade extérieure sera un écran de cinéma géant. Un projet contre lequel la ville de Mandelieu faisait de la résistance depuis 3 ans.

Pour Henri Leroy, ce combat n’était pas mené directement contre ce projet qui devrait générer la création de près de 900 emplois, mais pour éviter l’asphyxie totale de la zone des Tourrades, l’un des points noirs routiers actuels du département. Pour donner son aval, il réclamait que soit acté la réalisation de 3 infrastructures : la Liaison Intercommunale de la Siagne, le Bus à Haut Niveau de Service reliant les centres de Cannes à Mandelieu en passant par les Tourrades, ainsi qu’une bretelle d’accès direct à l’autoroute A8. Trois infrastructures aujourd’hui clairement planifiées avec une répartition précise des financements  par les différentes parties prenantes. Pour lui la dernière décision du Conseil d’Etat, rend désormais inéluctable la réalisation de ces infrastructures et la ville de Mandelieu n’a plus de raison de faire appel sur ce dossier et donne donc son feu vert à la Bastide Rouge.   

Ajouter un commentaire