Marchés truqués de Nice: cinq ans de prison à Michel Vialatte

Posté ven 11/06/2004 - 00:00
Par admin

Le verdict est tombé dans le procès des marchés truqués de la ville de Nice qui s'était déroulé fin mai au tribunal correctionnel de Nice. Les peines sont restées légèrement en deçà de ce qu'avait requis le procureur Gilles Accomando le 27 mai dernier. Michel Vialatte, 45 ans, à l'époque directeur général des services de la ville de Nice et présenté comme l'un des deux principaux instigateurs, a été condamné à cinq ans de prison dont dix-huit mois avec sursis pour corruption, trafic d'influence et favoritisme (il avait été requis contre lui cinq ans de prison). Pierre Besrest, 62 ans, ancien responsable de bureaux d'étude et considéré comme le second instigateur principal, est condamné à trois ans de prison ferme.Concernant les autres accusés :- Philippe Pariset, 41 ans (bureau d'études A 3COM qui avait été retenu sans respect de la procédure d'appel d'offres) : 30 mois de prison dont 23 mois avec sursis- Henri Baecht, 58 ans, agent commercial dans une filiale du groupe Bouygues : 2 ans de prison dont 22 mois avec sursis- Marc Rajade (46 ans) et Michel Cassassoles (56 ans), PDG et directeur général de la société Korrigan (enlèvement de graffitis), Michel Rateau (53 ans), ingénieur dans une entreprise d'éclairage public : 18 mois de prison avec sursis.- René Daolio (55ans), ex-chef du service de nettoiement de la ville, a été relaxé.

Ajouter un commentaire