Marineland : les requins se multiplient

Posté dim 29/01/2012 - 16:00
Par admin

Le parc aquatique Marineland vient d’enregistrer la naissance de 9 bébés requins. Une naissance à l’issue d’une très longue gestation qui a duré 14 mois. Dès que les soigneurs du parc ont découvert la présence de ces bébés requins dans l’aquarium géant, ils se sont empressés de les transférer dans un bassin annexe afin de les protéger des requins adultes n’hésitent pas à attaquer les petits et à les manger. Durant un an, ils pourront s’y développer tranquillement en faisant l’objet de soins attentifs et en recevant une nourriture adaptée.

Marineland : les requins se multiplient

 

Marineland, le plus grand parc animalier aquatique d’Europe vient d’enregistrer la venue de nouveaux pensionnaires avec la naissance de 9 bébés requins gris de 1,3kg en moyenne et d’une taille d’environ 40 cm. Une naissance sous haute surveillance à l’issue d’une très longue grossesse puisque la mère a porté ses bébés durant 14 mois.  Une période de gestation souvent très délicate car la prise de poids de la femelle est très importante durant les 6 derniers mois, ce qui peut mettre la vie de la mère en danger. Dès qu’ils ont découvert la présence de ces bébés requins dans l’aquarium géant de 2 millions de litres d’eau traversé par un tunnel de 30 mètres de long où les visiteurs peuvent les contempler, les soigneurs du parc se sont empressés de les récupérer avec une grande épuisette pour les transférer dans un bassin annexe.

Le personnel aux petits soins pour les bébés

Une mise à l’écart afin de les protéger des requins adultes qui ont un comportement parfois violent et qui n’hésitent pas à attaquer les petits et à les manger. Durant un an, ils pourront se développer tranquillement dans ce petit bassin, tout en recevant des soins et une nourriture spécifique. Le personnel leur servira deux fois par jour du poisson découpé en tronçons afin de s’adapter à la taille de la bouche de l’animal. Dans un premier temps, ils auront même droit à des gambas et à des coquilles Saint Jacques. Quand à la mère, elle se porte bien et s’alimente normalement. Elle sera même susceptible de s’accoupler lors de la prochaine saison de reproduction à l’automne prochain.    

Ajouter un commentaire