Métropole Nice Côte d'Azur : la vaccination Covid-19 accélère

Covid Vaccins illustration

Face à la pandémie, c'est la solution à ce jour la plus efficace : la vaccination. Elle s'impose d'autant plus que, dans les Alpes-Maritimes et sur le secteur niçois, les taux d'incidence (nombre de personnes testées positives sur les 7 derniers jours sur 100.000 habitants) se maintiennent à des sommets en dépit du renforcement des mesures sanitaires. Ils s'établissent à 617 dans le département, montent à 772 pour la Métropole pour une moyenne nationale de 221. C'est toujours énorme.

Le cap des 100.000 personnes inscrites sur sa plateforme de préinscription a été franchi

La Métropole Nice Côte d’Azur s'est aussi engagée à fond dans la vaccination. Et elle vient de faire un point sur ce sujet alors que le cap des 100.000 personnes inscrites sur sa plateforme de préinscription pour la vaccination Covid-19 a été franchi. Les traits marquants ? Parmi ces 100.000 inscriptions, 66.000 concernent la ville de Nice et 44.000 des personnes "cibles" âgées de plus de 75 ans qui ont eu ou auront dans les jours à venir un rendez-vous programmé.

Métropole : 20.000 personnes en première injection et 12.200 en seconde injection

A ce jour, 18.000 personnes appartenant à cette tranche d’âge ont reçu la première injection et près de 11.000 la seconde. A la fin du mois de mars, la totalité de ces personnes inscrites de plus de 75 ans auront bénéficié de cette couverture vaccinale. Et de noter qu’au niveau national le taux de vaccination (1er injection) pour cette population cible est de 25 % contre 40 % pour la métropole.

En ajoutant les personnels médicaux de plus de 50 ans, la totalité des vaccinations sur le territoire métropolitain s’élève à ce jour à 20.000 personnes en première injection et 12.200 en seconde injection.   

 Le renfort d'AstraZeneca

Quatre centres de vaccination sont ouverts à Nice : Rue Hancy, Théâtre de Verdure, Palais des Expositions et Palais Nikaïa. Des équipes mobiles interviennent sur toutes les communes de la Métropole et dans les vallées pour vacciner, où débute la deuxième injection.

Le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a annoncé lundi que la vaccination avec le sérum d’AstraZeneca serait étendue aux personnes de 65-75 ans atteintes de comorbidités. La Métropole a déjà reçu 4.000 doses de vaccins AstraZeneca, renforcées par 30.000 autres doses qui doivent être livrées courant mars.

Celles-ci permettront donc d’accélérer la campagne de vaccination et d’avancer vers l’immunité collective comme souhaité par Christian Estrosi en vaccinant les professionnels de santé de moins de 50 ans (médecins, infirmiers, aides à domicile…) et les personnes âgées de 65-75 ans atteintes de comorbidités.

Étiquettes

Commentaires

Ajouter un commentaire