Métropole : que recouvre le méga plan de relance à 2,5 milliards d'euros ?

2,5 milliards d'euros dans le "Contrat de relance et de transition écologique" qui été signé hier à Matignon par Jean Castex, Premier ministre, et Christian Estrosi, président de la Métropole. Un méga plan en trois volets : transition écologique pour 1.4 milliards d'euros; cohésion sociale et territoriale, sécurité et résilience pour 700 M€; attractivité économique et rayonnement du territoire pour 400 M€. Petit aperçu des projets…

Signature Plan relance Métropole

C'est signé. Un plan de relance à 2,5 milliards d'euros déployés sur cinq ans pour la Métropole ! La signature de ce méga plan par Jean Castex, Premier ministre et Christian Estrosi, président de Nice Côte d'Azur a eu lieu hier à Matignon à Paris, lors d'une cérémonie suivie en visioconférence par les maires de la métropole ainsi que par des personnalités du monde économique azuréen. Que recouvre ce "Contrat de relance et de transition écologique" qui devrait permettre à la Métropole de se relever de la crise Covid ? (Photo DR : lors de la signature du Plan de relance de la Métropole à Matignon, de gauche à droite Louis Nègre, président délégué notamment aux infrastructures de transports, Christian Estrosi et Jean Castex).

De la rénovation énergétique de 4.000 logements au nouvel hôtel de police à Saint-Roch

Christian Estrosi, lors de la signature, a cherché à en résumer les impacts en termes concrets. Sont visées évidemment beaucoup de cibles. En vrac : le soutien et la création de 25.000 emplois, la rénovation énergétique de 4.000 logements, l’ouverture de 150 km de pistes cyclables supplémentaires, la mise en service de 300 nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques, la décarbonation de l’ensemble des transports publics, la diminution des émissions de CO2 (elle est chiffrée à hauteur de 182.000 tonnes), l’aménagement de 40 hectares supplémentaires d’espaces verts, la plantation de 280.000 arbres, la réduction de 50% du gaspillage alimentaire, la valorisation de 65% des déchets, la restauration de l’Opéra…

Une place particulière a été accordée à l’installation du nouvel hôtel de police dans l'ancien hôpital Saint-Roch au cœur de Nice pour laquelle est prévue plus de 200 millions d’investissement (dont 20 à la charge de la Métropole), avec la mutualisation, unique en France, des services de police municipale et nationale. "Dès 2021, ce sont plus de 570 millions que la Métropole va investir dans ces différents projets, et dans tant d’autres" a souligné le président de Nice Côte d'Azur, projets que l'Etat va accompagner (400 M€ devraient être engagés cette année).

Les trois volets du plan : transition écologique, cohésion sociale et attractivité

Plus synthétiquement le Plan de relance pour la Métropole est organisé selon trois volets : la transition écologique pour 1.4 milliards d'euros, la cohésion sociale et territoriale, sécurité et résilience pour 700 M€, l’attractivité économique et le rayonnement du territoire pour 400 M€.

Dans le volet transition écologique, une large part est accordée à la mobilité avec entre autres 400 M€ pour l'extension du Tramway ligne 4 sur Cagnes-sur-mer, 130 M€ pour le plan vélo, 100 M€ pour la décarbonation du réseau de bus, 150 M€ pour le verdissement de la ville et notamment la "coulée verte". Des financements aussi pour le téléphérique Nice-Saint-Laurent, projet abordé lors du dernier conseil métropolitain (budget de 40 M€ pour 800 m de ligne permettant le franchissement du Var en continuité avec le tram).

Au chapitre "cohésion sociale et territoriale" ce seront 100 M€ affectés au renouvellement urbain de quartiers défavorisés (l’Ariane, les Moulins, les Liserons et le secteur Trachel), 130 M€ pour Nice Méridia dans l'Ecovallée, 10 M€ pour des cœurs de village du moyen et haut pays, 140 M€ pour l'aménagement de la sortie ouest de la voie Mathis… Troisième volet, celui de l'attractivité. La grosse part revient à la construction du PEX (Palais des Expositions et des Congrès) avec 280 M€, tandis que 120 M€ seraient alloués à de grands chantiers comme la rénovation de l'Opéra, la reconversion de l'actuel Palais des Expositions, la couverture du Théâtre de verdure…

Au total, une énumération de projets et une valse des millions qui donnent le tournis et dont on attend maintenant la concrétisation.

Étiquettes

Ajouter un commentaire