Michel Legrand fulmine contre le Festival de Cannes (Le Parisien)

Posté lun 25/10/2004 - 00:00
Par admin

Michel Legrand, qui fête ses 50 ans de cinéma à l'occasion du festival Musique et Cinéma d'Auxerre (Yonne), fulmine dans Le Parisien contre la France et le Festival de Cannes. Trois fois oscarisé aux Etats-Unis (pour « l'Affaire Thomas Crown », de Norman Jewison, en 1969, « Un été 42 », de Robert Mulligan, en 1972, et « Yentl », de Barbra Streisand, en 1984), Michel Legrand a regretté qu'à Cannes, aucun prix ne vienne récompenser la musique de film. "Je trouve ça très grave. Nous sommes pris pour des saltimbanques ou pis, nous n'existons pas", a-t-il lancé (voir l'article Michel Legrand fête ses 50 ans de cinéma). Une idée à suggérer aux organisateurs du Festival du Film bien que le nombre de prix décernés à Cannes entre les sections officielles et parallèles soit déjà considérable.

Ajouter un commentaire