Michelin 2009 sur la Côte : ceux qui gagnent et ceux qui perdent

Posté lun 02/03/2009 - 16:40
Par admin

Michelin 2009 sur la Côte : ceux qui gagnent et ceux qui perdent

Le guide Michelin, qui fête cette année sa centième édition, est sorti aujourd'hui, lundi 2 mars. Cette sélection 2009 reflète le dynamisme de la cuisine en France. C'est la première fois depuis de nombreuses années qu'autant de restaurants accèdent à leur première étoile, note le célèbre guide. En tout 63 nouvelles "une étoile" ont été décernées cette année. Au total 548 établissements sont étoilés dont 26 trois étoiles (dont un seul nouveau), 73 deux étoiles (dont 9 nouveaux) et 449 une étoile.

 

On regardera aussi ce que cette nouvelle fournée a apporté sur la Côte d'Azur. Le ciel de la gastronomie azuréenne ce sera en fait légèrement appauvri au petit jeu des gains et des pertes en étoiles. Pas de changement du côté des stars, les trois étoiles. La Côte d'Azur n'en compte plus qu'un : le Louis XV Alain Ducasse à Monaco. Pour les deux étoiles, la côte perd un établissement et n'en gagne pas : Alain Llorca a quitté "Le Moulin de Mougins" et cet établissement a perdu son macaron. Désormais aux fourneaux  des cuisines de l'Hôtel Belles Rives et du Juana à Juan les Pins, le magicien Llorca n'aura pas eu le temps de reconquérir ses étoiles cette année. Dans cette catégorie, la Côte n'en reste pas moins bien desservie avec ses valeurs sûres : La Réserve de Beaulieu, la Palme d'Or à Cannes, le Château de la Chèvre d'or à Eze, la Bastide Saint-Antoine à Grasse, l'Oasis à Mandelieu, le Joël Rebuchon Monte-Carlo ou encore l'Hôtellerie Jérôme à La Turbie.

 

Du côté des "une étoile", la Côte d'Azur, Monaco inclus, fait du sur-place. Certes, elle a gagné 4 nouvelles enseignes, mais elle en a perdu autant. Faisons le compte. Comme nous l'avions laissé entendre, Le Mandarine à Monaco, La Table du Cap à Saint-Jean Cap Ferrat, le Château Saint-Martin & Spa et Les Bacchanales à Vence ont été promus cette année. Mais d'une part, pour les Bacchanales, il s'agit d'un transfert, Christophe Dufau ayant quitté Tourrettes-sur-Loup pour Vence a récupéré en fait son étoile. D'autre part, trois établissements ont perdu leur étoile : Le Jarrier à Biot, le Cagnard à Cagnes-sur-mer et le Vistamar à Monaco. Egalité donc pour les une étoile, un établissement deux étoiles en moins. Résultat : il manque 2 étoiles pour la Côte. On s'en consolera en pensant qu'elle n'a pas perdu en talent, Alain Llorca amorçant une nouvelle aventure, notamment au Juana qui en son temps avait vu passer Alain Ducasse. A noter également dans la catégorie "espoir" et futur une étoile L'Aromate à Nice.

 

+d'infos

Le site du centenaire du Michelin : www.guide-michelin-centieme.com/content/100/

 

Ajouter un commentaire