Michelin 2012 : les nouvelles étoiles de la Côte !

Posté mer 29/02/2012 - 10:32
Par admin

Deux nouveaux 2 étoiles pour la Côte d'Azur avec le Mirazur à Menton et le Chantecler à Nice. Six restaurants obtiennent 1 étoile : le "Bacon" à Antibes, l'"Hôtel-Restaurant Alain Llorca" à La Colle-sur-Loup, "L'Hostellerie du Château" à Bar-sur-Loup, "Au fil du temps" à Magagnosc, "Clovis" à Tourrettes-sur-Loup" et "Le Bistrot Gourmand" à Nice.

Michelin 2012 : les nouvelles étoiles de la Côte !

Maurice Colagreco et son équipe ont célébré leur deuxième étoile sur le site Web du restaurant Mirazur.

Une belle moisson d'étoiles pour la Côte d'Azur dans le Michelin 2012 qui va sortir au tout début mars. Deux restaurants azuréens ainsi sont distingués par une deuxième étoile. A Menton, le Mirazur de Mauro Colagreco, offre ainsi pour la première fois un 2 étoiles à la ville du citron. A Nice le Chanteclerc, restaurant du célèbre hôtel Negresco, avec le chef Jean-Denis Rieubland, Meilleur ouvrier de France, retrouve ainsi ses plus hauts niveaux. Des niveaux que lui avaient donné auparavant de grands chefs comme Jacques Maximim, Michel Del Burgo ou Alain Llorca.

Mais c'est dans les "une étoile" que la Côte se taille la part du lion avec 6 nouvelles tables étoilées. Deux d'entre elles récupèrent un macaron qu'elles avaient perdu au fil du temps : l'excellent restaurant de poissons, le "Bacon" au Cap d'Antibes, piloté par la famille Sordello, Alain Llorca avec son "Hôtel-restaurant Alain Llorca" à La Colle-sur-Loup.

Les quatre autres sont de nouveaux promus situés pour la plupart, signe des temps, à l'écart du littoral : "L’Hostellerie du Château" de Lyès Abidi à Bar-sur-Loup, "Au fil du temps" de Sébastien Giraud à Magagnosc, "Clovis" de Julien Bousseau à Tourrettes-sur-Loup et "Le Bistrot Gourmand" de David Vaqué à Nice. Autre restaurant promu "L’Armoise" de Laurent Parrinello à Antibes, nommé espoir pour 2012.

Comme chaque année, il y a ceux qui rient et ceux qui pleurent. Mais pour la Côte la balance est largement positive puisque seuls quatre restaurants azuréens sont déclassés et perdent leur étoile. Il s'agit de "Josy-Jo" dans les Hauts-de-Cagnes à Cagnes-sur-Mer, "Lou Fassum" à Grasse-Plascassier, "La Mandarine" au Port Palace à Monaco et surtout le "Moulin de Mougins" à Mougins, l'ancien restaurant phare azuréen de Roger Vergé qui arborait alors 3 étoiles.

En tenant compte de la deuxième étoile du Chantecler et du Mirazur, ce sont pour la Côte d'Azur 4 étoiles supplémentaires accrochées dans sa constellation gastronomique. Monaco inclus, la Côte aligne aujourd'hui 50 étoiles pour 38 établissements soit 1 restaurant 3 étoiles à Monaco (le Louis XV d'Alain Ducasse), 10 restaurants 2 étoiles et 27 restaurants 1 étoile. Concernant les nouveaux promus sur l'ensemble du territoire français, la nouvelle édition distingue 1 seul nouveau 3 étoiles ("Flocon de Sel" d'Emmanuel Renaut à Megève) 10 nouveaux 2 étoiles et 58 nouveaux 1 étoile.

La salle du Chantecler à Nice dans les ors d'un Negresco récemment entièrement rénové.

Ajouter un commentaire