Michelin : la Côte gagne 4 nouveaux 1 étoile dans une édition 2021 au goût amer

Le Guide Michelin a dévoilé son palmarès 2021, celui d'une année marquée du sceau de la pandémie. Sur la Côte, le Restaurant du Métropole à Monaco perd ses deux étoiles pour travaux tandis que quatre établissements gagnent leur première étoile : Louroc à Antibes, Les Agitateurs à Nice, L'or Bleu à Théoule sur Mer, La Table d'Antonio Salvatore au Rampoldi à Monaco.

Guide Michelin 2021 illustration

Evidemment, le palmarès du Guide Michelin 2021, dévoilé ce lundi à midi depuis la Tour Eiffel à Paris n'a pas la même saveur que d'habitude. Avec la crise sanitaire, les restaurant ont été fermés pendant des mois et on ne sait toujours pas quand ils pourront rouvrir. Les nouveaux promus ne pourront donc pas pour l'instant engranger les réservations et pour les dégradés, ce sera vécu comme un coup de poignard supplémentaire dont ils n'avaient vraiment pas besoin. Une édition 2021 qui ne pouvait qu'avoir un goût amer.

Une troisième étoile pour AM par Alexandre Mazzia à Marseille

Les inspecteurs du Michelin auront cependant su être sages et éviter de plomber une profession qui traverse la pire période de son histoire. Au niveau des trois étoiles, pas de dégradation comme cela avait pu être enregistré les années précédentes avec des monuments (Bocuse, Marc Veyrat) remis en question. Au nirvana de la gastronomie française, un nouveau promu quand même. Et il est du Sud :, AM par Alexandre Mazzia, décroche sa troisième étoile, deux ans après avoir conquis la seconde.

En travaux, le Restaurant du Métropole à Monaco perd ses deux étoiles

Peu de mouvement en montée dans les deux étoiles avec seulement deux nouveaux établissements doublement étoilés : La Merise à Laubach en Alsace et Marsan Par Hélène Darroze à Paris. En revanche deux restaurants deux étoiles perdent une étoile (les deux "Atelier de Joël Robuchon" à Paris). Onze autres deux étoiles sont carrément supprimés de la liste en raison de fermetures, de transformation de concept, de changement de chef ou de travaux. C'est le cas du Restaurant du Métropole à Monaco qui perd ses deux étoiles pour travaux.

Quatre nouveaux restaurants étoilés sur la Côte

C'est dans les "une étoile" bien sûr que les changements sont les plus nombreux, en montée comme en descente avec une cinquantaine de nouveaux étoilés et un peu plus de trente qui redeviennent sans étoiles dont près d'une moitié pour fermeture, travaux ou changement de chef. Sur la Côte d'Azur, gagnent ainsi une étoile : Louroc à Antibes, Les Agitateurs à Nice, L'or Bleu à Théoule sur Mer, La Table d'Antonio Salvatore au Rampoldi (Principauté de Monaco). Cela fait quatre étoiles supplémentaires sur la Côte, aucun établissement 1 étoile n'ayant n'ayant été rétrogradé cette année.

Vanessa Massé de Pur & V à Nice meilleur sommelier de l'année

A noter aussi parmi les prix spéciaux, celui accordé à Vanessa Massé de Pur & V à Nice. La propriétaire de ce restaurant niçois avait déjà été en 2019 été remarquée par le guide Fooding qui avait déclaré Pure & V comme meilleur "sophistroquet" de France. Cette fois le Michelin la sacre "meilleur sommelier" de l'année.

Chez Davia à Nice, nouveau Bib Gourmand

Enfin, au titre des Bib Gourmand, les amateurs azuréens des bonnes petites tables trouveront un nouvel élu :  Chez Davia de Pierre Altobelli  à Nice qui figure parmi les 72 restaurants français nouveaux promus du Bib.

Étiquettes

Ajouter un commentaire