Micromania, un an après le tournant du 25 août 2005

Posté lun 28/08/2006 - 00:00
Par admin

Il y a un an, le leader de la distribution de jeux, né à Sophia, était racheté par LVMH et son fondateur Albert Loridan était débarqué. Sous la présidence de Pierre Cuilleret (photo Une), la société n'en continue pas moins son développement.

Coup de théâtre en août 2005 à Micromania, leader de la distribution de jeux vidéo dont le siège social est à Sophia Antipolis : L Capital, le fonds d'investissement de LVMH, rachetait l'entreprise, débarquait son fondateur Albert Loridan et plaçait à la tête de la société Pierre Cuilleret, l'un des deux fondateurs de "The Phone House". Un an après, force est de constater que Micromania continue de bien tenir la route.Le siège social est resté sur la technopole et la société a continué son développement. Elle a ouvert de nouveaux magasins (246 points de vente à ce jour, essentiellement dans des galeries commerciales). Elle affirme clairement sa position de N°1 français du marché de la distribution de jeux vidéo et de consoles avec plus de 25% de part de marché (sources GFK). Son chiffre d'affaire 2005 enregistre une progression de 23% à 300 millions d'euros.Pas de révolution, mais des évolutions"Il n’y a pas eu de révolution mais des évolutions, des ajustements qui ont permis d’optimiser le savoir-faire, l’expertise, la performance de l’enseigne et de ses collaborateurs, la satisfaction de nos clients", estime Pierre Cuilleret commentant ce bilan de la première année. "Les éditeurs de jeux et fabricants de consoles sont rassurés et confiants. Notre collaboration s’est même renforcée pour le plus grand plaisir des Micromanes !Durant les toutes premières semaines de sa présidence Pierre Cuilleret s’est attaché à rencontrer personnellement, en France mais également à l’étranger, tous les éditeurs et fabricants afin de leur présenter de vive voix la stratégie de Micromania dans les années à venir. Le fait qu’il ait été l’un des deux fondateurs de The Phone House, qu’il connaisse l’univers de la distribution de produits technologiques, que le management de l’enseigne demeure le même ont été des éléments décisifs qui les ont totalement rassurés. Ce qui était important à un moment où le marché était particulièrement dynamique avec l’arrivée de la PSP et de la Xbox 360.Les nouveaux chantiers de MicromaniaDe nouveaux chantiers d'autre part ont été ouverts. L'un deux concerne l'implantation en centre ville. Depuis 2004, l’enseigne ouvre en moyenne 40 nouveaux magasins par an. D’ici à fin décembre 2006, le réseau s’enrichira de 15 nouvelles entités. Le cap des 300 points de vente devrait être atteint fin 2007 et Pierre Cuilleret estime à 450 le nombre idéal de magasins afin de mailler efficacement le territoire français. Mais l'enseigne reste très peu présente au cœur des villes puisque 96 % des magasins sont implantés dans des galeries commerciales situées très souvent en périphérie.Etre présent en centre-ville doit permettre à l'enseigne de s’implanter au coeur même des villes même si des magasins de l’enseigne existent déjà au pourtour de ces agglomérations, de partir à la conquête de nouvelles villes qui n’ont pas de galeries commerciales et où l’enseigne n’est pas encore représentée, de disposer de « vaisseaux amiraux » dans les centres-villes stratégiques des grandes capitales régionales. Quelques tests ont été menés en ce sens en 2006 et les ouvertures en centre ville se poursuivront en 2007.Autre grand chantier : le lancement d’un vaste programme de formation destiné à maintenir, en grandissant, la culture d’entreprise qui a fait le succès de Micromania. L'entreprise, qui en 12 mois a créé plus de 200 nouveaux emplois de jeunes, est en train de finaliser un important programme de formation qui vise aussi à maintenir le niveau de culture jeux vidéos et consoles de jeux de ses vendeurs en magasins. "Un de nos principaux défis est de: partager avec chaque client l’enthousiasme pour les jeux vidéo qui est le nôtre", précise Pierre Cuilleret.Micromania Games Show du 21 au 31 octobre à ParisEt puis, plusieurs challenges et rendez-vous sont à venir. Ainsi le lancement du tout premier site marchand Micromania doit intervenir dans les semaines à venir. Ce chantier a mobilisé d’importantes ressources en interne depuis 6 mois et est aujourd’hui très avancé. Les prochains lancements de la PSP 3 et de la Wii seront également des moments forts qui vont mobiliser toutes les troupes. Ils offrent l’occasion d’organiser des manifestations « privées » pour tous les clients de l’enseigne. Des événements très attendus qui rassemblent au final, tous magasins confondus, plusieurs dizaines de milliers de participants.Du 27 au 31 octobre prochains, ce sera d'autre part la 5ème édition du Micromania Games Show. Micromania accueillera Porte de Versailles ses 25 000 meilleurs clients. Autant de rendez-vous et d'événement en droite ligne avec la stratégie : faire découvrir l’univers des jeux vidéo à de nouveaux publics et renforcer la communauté des "Micromanes".

Ajouter un commentaire