MIPCOM à Cannes : ouverture sous haute protection

Posté lun 08/10/2001 - 00:00
Par admin

Peu de défection (les Américains sont notamment venus) pour un Marché international des programmes audiovisuels qui s'ouvre ce matin, sous une surveillance encore renforcée depuis hier.

Les Américains viendront-ils au MIPCOM de Cannes ? C'était la question qui se posait après les tragiques attentats du 11 septembre dernier. La réponse est oui. Les studios américains ont tenu à montrer que les terribles attentats dont les Etats-Unis avaient été victimes n'avaient pas tout arrêté. Seules quatre sociétés américaines (sur plus de 350 sociétés venant d'Amérique du Nord) ont annulé leur venue au 17ème Marché international des programmes audiovisuels qui s'ouvre à Cannes le lundi 8 octobre au palais des festivals et qui se prolongera jusqu'au 12 octobre. Un salon qui sera inauguré lundi à 11h45 par Catherine Tasca, ministre de la culture et de la communication.La délégation américaine occupe d'ailleurs la première place en nombre dans ce salon (117 sociétés exposantes), devant la Grande-Bretagne et la France. Les "majors" américaines, en particulier, seront ainsi rassemblées au palais : Columbia Tristar International Television, Disney, MGM Worldwide Television Group, Paramount International Televisio, Twentieth Century Fox International, Universal Studios Television Distribution et Warner Bros. Toutes ces "majors" présenteront leurs nouvelles productions (séries, longs-métrages) sur le marché. Autant dire que les mesures de sécurité sont draconiennes tout autour et à l'entrée du palais des festivals. Des mesures que l'offensive américaine déclenchée dimanche soir devait encore renforcer ce lundi matin.Ce sont finalement les télévisions françaises qui se montrent plus discrètes cette année. Que ce soit TF1, M6 ou Canal+, aucune de ces chaînes n'a prévu de lancement sur la Croisette. Seul le service public, avec France Télévision et la Cinquième, sera plus présent. La Cinquième lancera ainsi "Histoires de familles", une collection européenne de six feuilletons.En nombre de participants, ce MIPCOM 2001, le premier salon international qui se déroule sur la Côte après les événements, risque de ne pas atteindre les chiffres records de l'an dernier, pour l'édition 2000. Certes, les sociétés sont bien là : les exposants, suivant les dernières statistiques arrêtées au 1er octobre, seront même un peu plus nombreux avec 1.214 sociétés exposantes ou représentées sur stand (1.155 l'an dernier) tandis que 2.600 sociétés de 86 pays seront sur le marché. En revanche, les représentants de ces sociétés et les visiteurs seront sans doute moins nombreux que l'an dernier. Environ 500 désistements, ainsi, ont été enregistrés sur un peu plus de 11.000 participants attendus.Ce n'est pas la première fois que Xavier Roy, le Pdg de Reed Midem Organisation, doit faire face aux vents contraires des événements internationaux : le premier MIPIM, voilà une dizaine d'années, avait été lancé peu après le déclenchement de la guerre du Golfe. Ce qui n'avait pas empêché à l'époque le Marché international de l'Immobilier de prendre son envol.

Ajouter un commentaire