Monaco Blue Initiative : à la recherche de la "croissance bleue"

Posté dim 23/06/2013 - 07:19
Par admin

Comment trouver l'équilibre entre le développement des activités économiques en mer, cette "croissance bleue" dont nous avons bien besoin et une meilleure protection des écosystèmes marins, que nous conduisons aujourd'hui à l'épuisement ? Quel modèle de gestion des océans peut résoudre ce paradoxe ? Ce sera le thème abordé aujourd'hui dimanche et demain lundi, les 23 et 24 juin au Musée océanographique de Monaco pour la 4ème édition de la Monaco Blue Initiative, par près de 70 personnalités internationales, autour de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et des Présidents des Républiques de Palau et des Kiribati.

Les grands acteurs de la protection des océans croiseront leurs points de vue et expériences de scientifiques, économistes, entrepreneurs, décideurs politiques pour faire un point sur la situation des grands prédateurs, notamment le thon rouge et les requins, discuter le rôle des Aires Marines Protégées dans leur protection au regard du management durable des ressources marines.

La Monaco Blue Initiative a été lancée en 2010 à l'initiative de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco et est co-organisée par la Fondation Prince Abert II de Monaco et l'Institut Océanographique, Fondation Albert 1er, Prince de Monaco. Chaque année, ses membres se réunissent afin de débattre des défis mondiaux de la protection des océans. La Monaco Blue Initiative est une plateforme efficace pour la communication et l’échange entre les différents secteurs d’activité. Elle cherche à analyser et promouvoir les synergies possibles entre la protection des écosystèmes marins et le développement socio-économique.

Les premières discussions de la MBI se sont concentrées sur les grands prédateurs et ont mis en avant l'efficacité des Aires Marines Protégées (AMP) pour leur protection. Durant les trois dernières éditions, des acteurs majeurs et des parties prenantes de différentes sphères professionnelles (économique, politique, scientifique et environnementale) ont échangé ensemble sur le potentiel à la fois économique et environnemental des AMP.

Dans la suite des éditions précédentes, la MBI 2013 fera un point sur la situation des grands prédateurs, notamment le thon rouge et les requins, et discutera le rôle des AMP dans leur protection au regard du management durable des ressources marines. Cette thématique sera ensuite abordée dans le contexte plus large des pêcheries et aquacultures durables, ainsi que celui de l'intégration des écosystèmes marins et des AMP dans la dynamique de la "Croissance Bleue".

Aujourd'hui dimanche, est inscrite au programme une sortie de "whale-watching" dans le sanctuaire de Pelagos puis la soirée d'ouverture autour d'une première continentale du documentaire d'Albert Saladini, "Une Réserve, Des Hommes, Quel Avenir ?" sur la réserve marine de Scandola, Corse. Demain lundi toute une série de conférences est programmée de 9 à 17 heures, au Musée Océanographique de Monaco.

Une présentation plus complète de la MBI ainsi que le compte-rendu des trois premières éditions sont disponibles sur www.monacoblueinitiative.org

Ajouter un commentaire