Monaco : le Bal de la Rose rejoue la "Movida"

Posté jeu 27/03/2008 - 06:45
Par admin

Monaco : le Bal de la Rose rejoue la "Movida"

Le Bal de la Rose se "décoince". Ce rendez-vous ultra-mondain qui aura lieu samedi 29 mars dans la Salle des Etoiles du Sporting Monte-Carlo sous la Présidence de S.A.S. le Prince Souverain Albert II et de S.A.R. la Princesse de Hanovre, a choisi cette année le thème de la "Movida". Et le ton sera donné par Pedro Almodovar, le réalisateur espagnol et Alaska, la chanteuse de rock déjantée à la chevelure orange, deux artistes qui ont marqué le mouvement culturel espagnol des années 80. Tout deux participeront au grand bal annuel qui donne le coup d'envoi des festivités monégasques.

 

Le décor quant à lui, a cherché à se mettre à l'image de la Movida, mouvement caractérisé par l'explosion d'une créativité sans limite. La décoration de la Salle des Étoiles évoquera l’atmosphère exubérante et colorée de cette époque. Sur les murs, rose, rouge, turquoise, orange seront juxtaposés des photos, des tableaux, des affiches des artistes qui ont illustré cette période riche et révolutionnaire. Les lustres en cristal, éclairés en rouge et rose seront accrochés sur des ronds de couleurs vives. Quelque 10.000 roses et 4.000 œillets, dans 1.200 cylindres et timbales noires reliés par 1.000 m de ronces stylisées pareront les tables. 800m de nappes pailletées vert anis, bleu ciel, rose et orange recouvriront celles-ci. Bref, la Movida, version chic.

 

Le cadre de scène lumineux, ainsi que le rideau de scène en lamelles argent, seront là pour donner une ambiance "shocking", drôle, kitch, chic, évoquant les chaudes et folles nuits madrilènes. Dans une mise en scène exubérante et délirante, des artistes espagnols des années 80 à aujourd’hui, représentants de ce mouvement novateur, rendront un hommage à leur ami et icône incontestée de la movida, Pedro Almodovar. Une pléiade d'étoiles du ciel espagnol est annoncée. Quelques noms : Luz Casal, interprète à la voix chaude et poignante du célébrissime "Piensa en mí", bande originale du film "Talons aiguilles" de Pedro Almodóvar, Olvido Gara alias Alaska et son compagnon de la première heure Nacho Canut, Rossy de Palma, l’une des fameuses "chicas" de Pedro Almodóvar, devenue une star internationale, Blanca Li, chorégraphe, metteur en scène, danseuse et réalisatrice, une des artistes espagnoles les plus complètes, etc.

 

Pour les participants, ce sera quand même "cravate noire" pour les hommes et "robe du soir" pour les dames avec un ticket d'entrée à 750 euros. L'an dernier, sur le thème de la "Tziganie" quelque 900 personnes avaient été réunies. Quant aux bénéfices, ils iront à la fondation de bienfaisance princesse Grace, qui gère notamment des activités et institutions d'aide à l'enfance.

Ajouter un commentaire