Monaco-Nice : le "déferlement sauvage" après match, unanimement condamné

Posté lun 01/02/2010 - 11:30
Par admin

Des événements intolérables ! Les incidents qui ont suivi samedi la victoire de Monaco sur l'OGC Nice (3-2) lors du derby de la Côte d'Azur au stade Louis II de Monaco ont été condamnés à la fois par le monde du football et par la classe politique locale et nationale. Après le coup de sifflet final, quelque deux cents supporters niçois avaient en effet quitté les tribunes ouest et envahi la pelouse. Alors qu'ils tentaient d'approcher les supporters monégasques, ils s'étaient heurtés avec les forces de l'ordre pendant une dizaine de minutes. Une personne avait été légèrement blessée lors de ces débordements et deux interpellations avaient été opérées ensuite en ville.

 

Secrétaire d'Etat aux Sports, Rama Yade a ainsi demandé hier, sur l'antenne d'Europe 1, les sanctions les plus fortes. Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP), a stigmatisé de son côté le "déferlement sauvage" et a réclamé "l'application réelle" de la loi permettant des interdictions de stade.

 

Préfet des Alpes-Maritimes, Francis Lamy réunit cet après-midi, lundi à 15 heures les acteurs concernés pour évoquer les suites qu’appellent ces évènements. La réunion se tiendra au Palais Sarde à Nice, avec les représentants de l’O.G.C.Nice et de la ligue de football et en présence de Paul Masseron, Préfet, Conseiller de gouvernement pour l’Intérieur (Principauté de Monaco) et de Benoît Kandel, premier adjoint au Maire de Nice, représentant le Ministre chargé de l’industrie, Maire de Nice.

 

Ajouter un commentaire