Mouans-Sartoux : les nouvelles ambitions solaires de ValEnergies

Le leader français du solaire en autoconsommation veut passer à la vitesse supérieure. Son nouveau président David Raguet, expert dans le développement commercial, a pour objectif de passer de 10 MWatts de projets en exploitation à 80-100 MWatts d’ici 2025. Une montée en puissance qui se fera avec un doublement des effectifs (12 personnes aujourd'hui) et avec un nouveau siège "à la hauteur des ambitions du pionnier de la transition énergétique".

ValEnergies toit solaire

Déjà positionné comme l'un des leader français du solaire en autoconsommation, ValEnergies à Mouans-Sartoux appuie à fond sur l'accélérateur. La société, filiale de Valfidus, mise aujourd'hui sur un plan de développement ambitieux porté par son nouveau président David Raguet. Un projet qui s'inscrit aujourd'hui dans le "monde d'après" le coronavirus, mais qui avait été engagé bien avant. Il avait été lancé  en octobre dernier avec l'arrivée de David Raguet et le passage de relais qui s'est terminé en mars avec Olivier Béchu, directeur général emblématique qui portait le projet depuis le début en 2008.

Multiplier par 8 ou 10 l'activité dans les 5 ans

Aussi, pour ValEnergies, c'est aujourd'hui comme un nouveau départ autour de fortes ambitions. Rien de moins qu'une activité multiplié par 8 ou 10 sur cinq ans ! La société compte en effet à son actif plus de 10 MWatts de projets en exploitation dont plus de la moitié en autoconsommation (elle a notamment équipé le site de SAP Lab à Sophia Antipolis ou encore celui des biscuit LU sur Nantes). Son objectif est de monter de 80 à 100 MWatts d’ici 2025 et de faire de ValEnergies un acteur incontournable de la transition énergétique pour les PME et les grandes entreprises.  

Nommé à la présidence de l’entreprise en octobre 2019, David Raguet, expert en développement commercial, table pour réussir ce challenge sur l'acquis de l'entreprise : l'expertise des collaborateurs en place, ses produits innovants comme la solution EllyBox (prise en charge complète de la mise en place, de la gestion et de la maintenance de la centrale solaire). Il parie aussi sur la montée en puissance de l'énergie solaire.

Doubler les effectifs à l'horizon 2023

Le nouveau président compte enfin doubler les effectifs (12 personnes actuellement) à l'horizon 2023 avec déjà 3 embauches d’ici cette fin d’année. Sa stratégie tient dans le renforcement du bureau d’études considéré comme un atout clé du développement, et de l’équipe Construction et Maintenance pour maîtriser d’un bout à l’autre la chaîne de valeur. C'est le profil de manager et d'expert en développement commercial de Daniel Raguet qui a séduit ValEnergies pour piloter cette nouvelle phase de développement accéléré.

Pendant 20 ans il a été en charge du développement commercial à l’international de grands groupes (Saint-Gobain, Bosch). Il a mis également son expertise en process de développement au service de PME, a été PDG de 3 sociétés spécialisées puis directeur général d’Albioma solaire France, grand producteur d’énergies renouvelables. "Devenir, à moyen terme, en France, la référence sur l’accompagnement des entreprises dans leur transition énergétique et notamment grâce à l’énergie solaire photovoltaïque est le défi que le plan déployé va permettre de relever", explique-t-il. "La prochaine étape est un déménagement prévu courant 2021 pour évoluer dans une structure à la hauteur des ambitions du pionnier de la transition énergétique". Un nouvelle adresse qu'il devrait dévoiler sous peu.

Les trois offres de ValEnergies

Les solutions ValEnergies se composent de 3 offres :

  1. Le solaire photovoltaïque et notamment l’autoconsommation avec l’offre Ellybox,
  2. L’efficacité énergétique : aide à la réduction des consommations en eau, gaz et électricité,
  3. Le pilotage de l’énergie dans les bâtiments – Smart Grid