Mougins : Eric Farnet, le petit poucet qui défie Orange sur la fibre

Posté ven 06/03/2015 - 12:46
Par admin

A la tête de la petite PME mouginoise ASC (Audiovisuel, Systèmes et Communications), qu'il a fondée il y a 23 ans, Eric Farnet a attaqué le marché du très haut débit grand public. A Mougins-le-Haut, il finit la pose de 1.800 Prises Terminales Optiques chez les particuliers et ouvre le service le 14 avril, en plein frontal avec Orange qui a annoncé le déploiement de la fibre à Mougins en octobre dernier. David et Goliath?

Quand vous entendez parler d'opérateur de fibre optique, vous pensez quoi? Grand groupe certainement. Type Orange, SFR, Numéricable, Free ou autres. Et pourtant, à Mougins, Eric Farnet est loin d'avoir la taille de ces géants. Petite PME, il n'en attaque pas moins crânement le marché de la FTTH (Fiber to the Home pour en français, fibre optique jusqu'au domicile). Il est en train de finaliser sa première opération à Mougins-le-haut, première partie de la couverture très haut débit qu'il compte apporter à l'ensemble de la commune de Mougins. En frontal directement avec Orange qui a dévoilé en octobre dernier son plan de déploiement de la fibre dans cette même commune mais ne devrait commencer à commercialiser qu'en fin d'année.

Du très haut débit chez les VIP à la FTTH grand public

ASC (Audiovisuel, Systèmes et Communications), qu'Eric Farnet a créé voilà 23 ans, déploie des réseaux Cuivres et Fibres Optiques pour les professionnels depuis des années. Mais, ces dernières années, son activité s'est orientée sur les réseaux et de plus en plus sur le très haut débit dans les entreprises et pour quelques clients très VIP de Mouans-Sartoux. Aujourd'hui, c'est un autre challenge qui s'ouvre avec le grand public et la FTTH. Cela avec une stratégie commerciale qui lui est propre. "Les demandes persistantes pour des débits croissants sur Internet nous ont poussé à devenir opérateur de télécommunications et d'infrastructures afin de centraliser les problématiques de mise en oeuvre pour le client final" explique-t-il. "Notre particularité est d'assumer un projet de A jusqu'à Z."

"Dans le cas de la fibre optique, nous avons choisi d'aller jusqu'à l'installation de la prise, la PTO (Prise Terminale Optique) dans l'appartement. Comme pour le téléphone filaire, il n'y a plus qu'à souscrire l'abonnement pour disposer du service alors que pour l'optique la plupart des opérateurs s'arrêtent sur le palier. A Mougins-le-Haut, il est prévu la mise en place de 1.800 prises et nous en avons déjà installé 1.000. Dès le 14 avril, ceux qui le souhaiteront pourront souscrire un abonnement, chez nous ou chez un autre opérateur (ce dernier nous reversera alors une partie) et ils auront immédiatement le très haut débit."

L'année de la montée en puisssance du petit Poucet mouginois?

A Mougins-le-Haut ou par ailleurs il habite, un gros travail d'évangélisation et de contact a évidemment été nécessaire pour obtenir ce premier résultat : faire en sorte que les propriétaires ou locataires d'appartements se montrent intéressés et acceptent qu'on vienne poser une prise chez eux, même gratuitement. Porte à porte, de réunions publiques en réunions publiques, il a fini par convaincre. Il reste maintenant à finaliser par les abonnements et à contracter avec les opérateurs (pour l'instant seul un petit opérateur de l'est de la France, Mentico et parti avec lui et les négociations se poursuivent avec les grands réseaux).

Mais Eric Farnet aime les challenges. Pour terminer la couverture de Mougins dans les trois ans, il compte poser encore une bonne dizaine de milliers de prises supplémentaires. Et il envisage d'autres projets comme celui d'apporter le très haut débit dans d'autres communes azuréennes ou sur l'autoroute dans le Var. Il en est sûr : 2015, sera l'année de la montée en puissance du petit Poucet mouginois. Premier verdict à la fin de l'année.

Réunion publique à Mougins-le-Haut en février à l'occasion de laquelle Eric Farnet explique le déploiement de la fibre optique par ASC sur ce quartier de Mougins où habitent de nombreux ingénieurs de Sophia Antipolis.

Ajouter un commentaire