Nice au c?ur du redéploiement d'Air littoral

Posté jeu 25/04/2002 - 00:00
Par admin

Marc Dufour, le Pdg, a présenté la nouvelle stratégie : faire de Nice un "hub" méditerranéen et travailler en "code sharing" avec d'autres compagnies comme l'Italien Air One, l'Espagnol Span Air, le Belge SN Brussels Airlines et l'Algérien Air Algérie.

Air Littoral a connu une année 2001 difficile, marquée par les "défaillances" de son ancien actionnaire Swissair, de son ex-partenaire commercial Sabena, et par la crise du secteur aérien après les attentats du 11 septembre. Plus récemment, l'abandon du projet de terminal commuter pour l'aéroport de Nice (voir article du 26/03) aurait pu faire penser que les projets de "hub" niçois étaient enterrés.Un Nice-Alger ouvert courant maiIl n'en est rien. La première compagnie régionale française privée reste fidèle au deuxième aéroport de France. Avec 12% de parts de marché et 1 million de passagers transportés sur Nice en 2001, Air Littoral se porte bien et se place derrière Air France. Revenu à la tête du groupe depuis juin 2001, Marc Dufour affirme une fois de plus l'importance du carrefour niçois dans le développement européen de sa compagnie: "Après les turbulences que nous avons connues, nous redémarrons avec l'esprit d'une start-up aérienne. Air Littoral a engagé un plan de redressement visant l'équilibre financier d'ici 2003, et cet objectif passait par la nécessité d'accords de partenariats globaux à partir de Nice pour étendre la couverture du bassin méditerranéen"Au total, cette politique de collaboration tous azimuts fournira, pour cet été 2002, un réseau de 120 liaisons ancré sur l'arc méditerranéen. A partir du "hub" niçois, Bordeaux, Nantes, Lille, Strasbourg et Montpellier seront connectés aux principales villes de l'Europe du sud : Madrid, Barcelone, grâce à Span Air (2éme en Espagne), Rome, Venise et Naples avec Air One (2éme compagnie italienne derrière Alitalia). Toujours sur le réseau international, SN Brussels Airlines (ex-Sabena) desservira la capitale belge à partir de Bordeaux, Toulouse, Strasbourg, Lyon et Marseille. Air littoral s'orientera aussi vers le sud avec Air Algérie pour une desserte Nice-Alger (deux aller-retour par jour courant mai), ciblant la clientèle affaires.En prévision du rush estival, la compagnie montpelliéraine a annoncé également qu'elle renforcerait ses fréquences sur Nice à partir de Bordeaux, Toulouse et Nantes, et n'oubliera pas la Corse, avec l'augmentation du nombre de vols vers Calvi ou Figari. Au final, Air littoral prévoit cette année de transporter 1,6 millions de passagers sur son réseau propre, pour réaliser un chiffre d'affaire de 244 millions d'euros.

 

Ajouter un commentaire