Nice, capitale du débat d'idées, avec sa première "Assemblée de Nice"

Posté ven 08/02/2013 - 11:43
Par admin

Nice se positionne du 14 au 16 février comme la capitale du débat d’idées avec la première "Assemblée de Nice" organisée par Marianne sur la thématique de "L'argent et l'éthique". Il s'agit de débats publics et gratuits de portée nationale auxquels participeront une centaine d’intervenants de toutes sensibilités : intellectuels, politiques, chercheurs, syndicalistes, artistes, journalistes, blogueurs, entrepreneurs… Les soixante personnalités qui feront l’actualité de l’année 2013 seront présentes et croiseront leurs points de vue.

Sont inscrits ainsi au programme de ces trois journées, côté politique, des personnalités comme Manuel Vals, ministre de l'Intérieur, Alain Juppé, le maire de Bordeaux, Najat Vallaud-Belkacem, ministre du Droit des Femmes, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Economie numérique, Hervé Morin, ancien ministre de la défense, Rama Yade, ancienne ministre, Jean-Vincent Placé, député européen, président du groupe EELV au Sénat, ainsi que Christian Estrosi, président de NCA et Eric Ciotti, président du Conseil Général qui soutiennent cette première manifestation.

Côté intellectuels, on note les noms de Jacques Juliard, éditorialiste à Mariane, de Nicolas Baverez, avocat et essayiste, Jean-Hervé Lorenzi, économiste, président du Cercle des économistes, de Thomas Coutrot, économiste, membre du collectif Les Economistes atterrés, etc. Des artistes, des sportifs comme Stéphane Diagana, viendront également alimenter le débat.

Le fil rouge ? Longtemps la tension fut fertile entre l’argent et l’éthique, ces deux piliers de la mondialisation de notre civilisation qui ont permis son extraordinaire essor. Mais le capitalisme  de managers des "trente glorieuses" a cédé la place à un capitalisme d’actionnaires avide de dividendes. La rupture de l’équilibre qui a suivi l’effondrement du système communiste a libéré les passions mercantiles contenues jusqu’alors par la peur de ce totalitarisme. Pour comprendre et sortir de la crise, il convient de repenser les termes de cette équation. C’est ce que propose Nice accueillant au Centre Universitaire Méditerranéen l’Assemblée "l’Argent et l’éthique".

Contact

  • Entrée libre et gratuite sur inscription par Internet (marianne.net/inscription-assemblee/) ou par téléphone (04 97 13 46 10)  

Ajouter un commentaire