Nice : Hugo, Garibaldi…et Sophie Duez mobilisés contre Napoléon III

Posté sam 08/12/2007 - 10:20
Par admin

L'hommage que rendra à Napoléon III, lundi en Grande-Bretagne, une délégation du Conseil général des Alpes-Maritimes conduite par son président, Christian Estrosi, n'est pas du tout apprécié par la gauche azuréenne. Après Marius Papi (conseiller général PC) qui a expliqué pourquoi il refuse l'hommage rendu à Napoléon III, Patrick Allemand, candidat PS à la mairie de Nice monte au créneau. Il répondra à cet hommage au dernier empereur français par…un hommage à Victor Hugo qui fut son grand opposant et à Garibaldi, le héros niçois. Pendant que la délégation azuréenne se recueillera à Farnborough en Grande-Bretagne devant la tombe de Napoléon III, Patrick Allemand et sa colistière Sophie Duez liront des textes de Victor Hugo devant les portraits de l’écrivain et de Giuseppe Garibaldi, lundi à 11h30 sur la place Masséna (face à Go Sport).

 

Cette polémique autour d'un hommage à Napoléon III est à replacer dans le contexte actuel. Comme le note Wikipedia, Victor Hugo et la IIIe République ont dessiné un portrait au noir de Napoléon III, tandis que la défaite cuisante de Sedan en 1870 a effacé son "œuvre de développement industriel, économique et financier considérable, notamment par la transformation de Paris par le préfet Haussmann". L'historiographie contemporaine porte cependant depuis quelque temps un regard différent et a redécouvert Napoléon III "dans la complexité de sa personnalité, et dans l'ambivalence d'une œuvre immense et originale en dépit de ses limites".

 

Le communiqué de Patrick Allemand

 

"Christian Estrosi à Farnborough : Patrick Allemand et Sophie Duez répondent par un hommage à Victor Hugo et à Garibaldi

 

Lundi 10 décembre, une délégation conduite par Christian Estrosi se rendra, aux frais du contribuable, à Farnborough en Grande-Bretagne pour se recueillir devant la tombe de Napoléon III et réclamer son retour en France.

 

Cette démarche a de quoi étonner. Elle est même choquante.

 

Certes, c’est sous le règne de Napoléon III que Nice a été rattaché à la France.

 

Mais cela n’efface pas le coup d’Etat contre la République, les simulacres d’élections, le musellement de la presse et des intellectuels, et la débâcle de Sedan dont est responsable celui que Victor Hugo – qu’il a contraint à l’exil – appelait « Napoléon le petit ».

 

C’est donc par un hommage à Victor Hugo et Giuseppe Garibaldi, deux grands contemporains de Napoléon III qui se sont élevés contre sa dictature, que la liste Changer d’ère répondra : lundi 10 décembre 2007 à 11h30, Place Massena (face à Go Sport). Patrick Allemand et Sophie Duez liront des textes de Victor Hugo devant les portraits de l’écrivain et de Giuseppe Garibaldi"

 

Ajouter un commentaire