Nice : inauguration de l'IMREDD, l'élément clé de la nouvelle université expérimentale

Le bâtiment de l'IMREDD

L'inauguration de l'IMREDD avait été prévue en fin d'année dernière. Mais suite aux intempéries elle avait été reportée. Elle aura donc lieu demain vendredi 14 février à 15 heures avenue Simone Weil en présence des autorités au complet dont Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation qui, le matin même participera à Cannes à la cérémonie de remise des clés du futur bâtiment universitaire cannois (deux dossiers qu'elle avait initiés voilà quelques années en tant que présidente de l'Université Nice Sophia).

Lieu de coopération entre le monde académique, l'entreprise et le territoire

Projet co-construit par Université Côte d’Azur et la Métropole Nice-Côte d’Azur, et financé dans le cadre du contrat de plan État-Région (un investissement total de l'ordre de 30 M€), l’IMREDD (Institut Méditerranéen, du Risque de l’environnement et du développement durable) est un élément clé de la future technopole urbaine Nice-Méridia.

Lieu original de coopération entre le monde académique, l’entreprise et le territoire, ce bâtiment de 5.000 m2, sorti de la "patte" de l'architecte Marc Barani, vise au grand brassage créatif : réunir chercheurs et enseignants, étudiants, créateurs d’entreprises, partenaires économiques et collectivités dans une collaboration innovante. Cela sur un sujet d’enjeu sociétal : le territoire intelligent et résilient face à l’ensemble des problématiques environnementales. Désormais dans ses propres locaux, l'IMREDD concrétise ainsi un des axes structurants de la nouvelle Université Expérimentale.

L'expérimentation de la Smart City du futur

Ce qu'il apporte en particulier ? Il abrite un Smart City Innovation Centre (SCIC) pour matérialiser, à l’échelle industrielle, différents concepts et technologies clés pour les Domaines d’Activités Stratégiques de l’Institut (environnement, risque, énergie, mobilité). Ce sera là un véritable lieu d’expérimentation, de formation et de démonstration pour la Smart City du futur.

Situé au cœur du bâtiment, à la manière de ce qui a été fait pour le Campus SophiaTech, est aménagé un Learning Center. Il s'agit d'un espace modulable adaptable à différentes activités (conférences, travails en équipe). Un lieu polyvalent de formation, d’échanges, de rencontres, de synergie, qui s’étend sur deux niveaux et vise à multiplier les rencontres et les interactions entre chercheurs, étudiants, entrepreneurs, professionnels divers.

Architecture bioclimatique, électricité photovoltaïque....

Ajoutons que le bâtiment a été conçu pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux (architecture bioclimatique, production d’électricité photovoltaïque). Ce sera un moyen d'expérimenter le pilotage énergétique à travers la mise en place de solutions innovantes s’intégrant dans une démarche de smart grid au travers de projets de référence tels que "Smart campus" et H2020 IRIS qui mobilisent, sur le terrain de Nice Meridia, l’écosystème public-privé azuréen.

Cheville ouvrière de ces projets, l’IMREDD y associe aussi pleinement ses étudiants sous forme de projets d’étude, stages ou doctorats notamment les étudiants de son Master of sciences "Engineers for smart cities" ouvert à la rentrée 2016 et dédié à la formation de responsables dans le domaine de la gestion des villes intelligentes. Ce sont tous ces atouts et les perspectives ouvertes par ce nouveau bâtiment qui seront largement présentés lors de l'inauguration.

Tags