Nice Matin est sorti de la sauvegarde : le dernier feu vert pour Xavier Niel

Dernière étape franchie dans la reprise de Nice-Matin par Xavier Niel, le fondateur de Free : le groupe régional de presse est sorti de la procédure de sauvegarde. Le tribunal de commerce de Nice a accepté le plan de sauvegarde du fondateur de Free qui désormais va pouvoir jouer la relance. Une renaissance qui se fait cependant dans un contexte redoutable pour l'ensemble des médias.

Nice-Matin enseigne

Une nouvelle page qui s'ouvre en grand pour le groupe Nice-Matin : repris par Xavier Niel qui dispose depuis la mi-février de la majorité du capital,le quotidien est sorti de la procédure de sauvegarde ouverte le 6 mars dernier. Par un jugement rendu le 26 mars, le tribunal de commerce de Nice a validé le plan de sauvegarde de l’entreprise et de ses filiales présenté par NJJ Holding, la holding personnelle de Xavier Niel. C'était la dernière étape à franchir pour une prise en main complète du groupe régional de presse par le fondateur de Free, actionnaire également du quotidien Le Monde et de l'Obs et détenteur de 11% du capital de La Provence.

Anthony Maarek à la présidence du groupe et Christophe Mare, directeur général

"Le jugement prévoit notamment le règlement, dans les trois mois, des dettes fournisseurs à l’issue de la procédure de revue par les mandataires judiciaires" a relevé Nice-Matin désormais dirigé par Anthony Maarek, nommé président le 14 février en remplacement de Jean-Marc Pastorino, et Christophe Mare, directeur général.

Le plan de sauvegarde est-il également indiqué, prévoit des investissements significatifs pour accompagner le développement du groupe et sa transformation, dans l’ensemble de ses métiers. Une transformation qui se fait dans un contexte qui n'était pas prévu et qui s'avère redoutable pour l'ensemble des médias. La crise sanitaire impacte en effet fortement son chiffre d’affaires compte tenu de l’absence de publicité que ne compense pas une augmentation des abonnements numériques. Aussi, les équipes du journal se sont toutes réorganisées, afin d'assurer une continuité de service et maintenir une parution quotidienne.

Nice-Matin rappelle aussi qu'il était sorti de la seconde guerre mondiale. Aujourd'hui, il sera contraint de renaître dans une autre après-guerre : celle ouverte par la première pandémie du 21ème siècle, "guerre sanitaire" que nous vivons actuellement en plein confinement.

Étiquettes

Ajouter un commentaire