Nicox : 32,1 M€ de pertes en 2007 mais un avenir toujours prometteur

Posté lun 03/03/2008 - 10:35
Par admin

Nicox : 32,1 M€ de pertes en 2007 mais un avenir toujours prometteur

Une perte nette de 32,1 millions d'euros au titre de son exercice 2007, contre 24,7 M€ en 2006, des charges opérationnelles qui ont également beaucoup augmenté l'an dernier (57,8 M€ en 2007, contre 36,3 M€ en 2006) et un chiffre d'affaires qui a plus que doublé à 20,6 M€ contre 9,8 M€ en 2006, sans que toutefois cela vienne compenser la hausse des dépenses : ce sont les grands traits des résultats financiers 2007 que la société sophipolitaine de biotechnologies a annoncés ce matin lundi 3 mars.

 

Un effort colossal de Recherche et Développement

 

Pour une entreprise traditionnelle, la situation serait très difficile. Mais ce n'est pas le cas pour NicOx qui, dans ce secteur des biotechnologies où le parcours est très long pour une mise en service des produits, a de quoi tenir la distance. Au 31 décembre 2007, ainsi, la société disposait d'une réserve financière de 172,8 millions d'euros contre 81,7 millions d'euros au 31 décembre 2006. Un accroissement des réserves "principalement due à l'augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires réalisée en février 2007, dont le produit net s'est élevé à 120,7 millions d'euros", a précisé NicOx.

 

Si l'on regarde les résultats 2007, la progression des charges opérationnelles s'explique par un effort accentué de Recherche et Développement (plus de 44 M€ en 2007 contre 27 M€ en 2006). Cette progression est principalement due au développement clinique et aux coûts de préparation du lancement du naproxcinod, la molécule phare de NicOx.

 

Le chiffre d'affaires, quant à lui, a bénéficié entre autres de

  • 5,0 millions d’euros reçus en janvier 2007 de Merck suite à l’initiation des études toxicologiques sur le premier composé candidat au développement récemment sélectionné dans le cadre de l’accord signé avec Merck en mars 2006
  • 1,0 million d’euros reçu en avril 2007 de Pfizer suite à la revue par la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis d’un dossier d’Investigational New Drug (IND) pour un nouveau médicament expérimental pour le traitement du glaucome développé dans le cadre de l’accord de collaboration signé en août 2004 entre Pfizer et NicOx
  • 5,0 millions d’euros reçus en juillet 2007 de Merck suite à l’initiation de la première d’une série d’études cliniques planifiées sur le premier candidat médicament sélectionné, conformément à l’accord majeur liant les deux sociétés concernant le développement de nouveaux agents hypertenseurs donneurs d’oxyde nitrique utilisant la technologie brevetée de NicOx.

 

2008, une année de transformation pour NicOx

 

Parallèlement à la publication de ses résultats financiers, NicOx annonce également ce matin le lancement de deux larges études de Mesure Ambulatoire de Pression Artérielle (MAPA) sur le naproxcinod chez des patients hypertendus souffrant d’arthrose. "Nous envisageons 2008 comme une année de transformation pour NicOx", note ainsi Michele Garufi, Président Directeur Général de NicOx au sujet de la stratégie de la biotech. "Nous prévoyons de terminer le programme d’études pivotales de phase 3 du naproxcinod, y compris une analyse sur l’ensemble des données de pression artérielle en cabinet, en vue de la soumission d’une New Drug Application. pour le naproxcinod mi-2009".

 

"A notre avis, le naproxcinod est très bien positionné face aux demandes réglementaires grandissantes, aux besoins du marché et son potentiel commercial a considérablement augmenté au cours de l’année 2007 en raison des difficultés subies par nos potentiels compétiteurs", a ajouté Michele Garufi. Reste que la bourse semble ne pas avoir trop apprécié les résultats 2007. Ce matin les débuts boursiers ont été douloureux (plus bas à 9,90 Euros soit une baisse de 6,75%) même si le titre NicOx a un peu redressé la tête ensuite (- 4,5% vers 11 heures). Mais la biotech est habituée à ces fluctuations...

 

+d'infos

Voir le Communiqué de presse sur les résultats financiers 2007

 

Ajouter un commentaire