NicOx à Sophia : le titre boosté par les difficultés du Prexige de Novartis

Posté lun 27/08/2007 - 17:40
Par admin

Une bouffée d'oxygène pour NicOx, la biotech sophipolitaine dont le titre a bondi aujourd'hui lundi de 7,01% à 17,86 euros. Une poussée qui de surcroît s'inscrit dans un volume d'échanges significatif (près de 250.000 titres). Aujourd'hui aussi, le forum de NicOx sur des sites comme Boursorama était l'un des plus fréquentés. Il semble que cette remontée d'un titre qui avait beaucoup souffert de la crise boursière récente (il avait perdu 16% en trois semaines) soit due aux difficultés du Prexige en Grande-Bretagne. Ce médicament anti-inflammatoire de Novartis avait déjà été retiré du marché australien en raison de la constatation de problèmes hépatiques sévères. Il pourrait, suite aux restrictions de prescription décidées en Grande Bretagne, zone de référence pour ce médicament, être handicapé dans toute l'Union européenne.

 

Or, c'est sur ce terrain des anti-inflammatoires que joue la molécule vedette de NicOx, le Naproxcinod dont les trois études pivots de phase III sont en cours pour un enregistrement dans l'indication du traitement de l'arthrose. Les malheurs du Prexige pourraient aussi ouvrir en grand au naproxcinod les portes d'un marché évalué jusqu'à deux milliards d'euros par an. En effet, si la molécule phare de la biotech sophipolitaine obtient son autorisation de mise sur le marché, elle deviendrait ainsi le seul anti-inflammatoire sans effets secondaires cardio-vasculaires ou hépatiques. D'où ce retour sur le titre NicOx avec des analystes qui tablent sur un objectif de cours de 22 à 23 euros.

 

Ajouter un commentaire