Orolia : contrat d'étude de 1 M€ de l’Agence Spatiale Européenne

Posté mar 24/04/2012 - 13:44
Par admin

Orolia (Sophia) remporte un contrat d’étude de 1 M€ de l’Agence Spatiale Européenne pour améliorer les performances des horloges atomiques à rubidium spatiales. Il s'agit là d'une nouvelle étape pour préparer l’évolution du programme européen de navigation par satellite Galileo. Le contrat porte en effet sur l'amélioration des performances et de la robustesse des horloges atomiques à Rubidium, composant critique du programme européen de navigation par satellite Galileo, afin d’atteindre un nouveau standard d’ici à deux ans.

Les horloges atomiques à rubidium de type RAFS (Rubidium Atomic Frequency Standard) sont appréciées dans le domaine de la navigation par satellites pour leur stabilité, leur faible poids et leur extrême fiabilité. Elles sont utilisées principalement pour  générer les signaux radio-fréquences des satellites vers la Terre, et par déduction, la distance entre les satellites et tout récepteur Galileo. La stabilité de ces horloges suffit à garantir une précision de géo-localisation de 1 mètre avec une infrastructure sol complètement opérationnelle.

Par ce contrat, Orolia conforte ainsi sa position de leader du domaine des horloges atomiques, moins d’un an après avoir obtenu un contrat de recherche de l’ESA de plus de 8 M€ portant sur la réalisation d’un maser actif spatial, composant critique du programme scientifique ACES (Atomic Clock Ensemble in Space).

Voir les autres articles sur Orolia

Ajouter un commentaire