Palais des Festivals de Cannes : première pierre pour 140 M€ de travaux !

Posté mar 17/03/2009 - 08:05
Par admin

Palais des Festivals de Cannes : première pierre pour 140 M€ de travaux !

 

Patrick Devedjian pose la première pierre symbolique avec Bernard Brochand, député maire de Cannes, Eric Ciotti, président du Conseil général, Jean Léonetti, député maire d'Antibes et des élus cannois.

 

C'est enfin le coup d'envoi pour la grande opération de rénovation extension du palais des festivals de Cannes. Il est certes symbolique. La "première pierre" posée en plein MIPIM par Patrick Devedjian, ministre de la mise en place du plan de relance, n'est assortie que d'une contribution de l'Etat, relativement minime en regard du coût global (une contribution de 3,5 M€ pour un montant qui approche les 150 M€ pour la totalité de l'opération). Mais pour Cannes qui s'est trouvé longtemps isolée, du moins financièrement, dans ce dossier, le fait que l'Etat ait accepté de mettre 3,5M€ dans le pot pour cette première phase est interprété comme un signe fort : la reconnaissance du caractère d'intérêt national du palais des festivals et des congrès cannois.

 

Patrick Devedjian : "l'Etat saura vous accompagner plus largement"

 

C'est d'ailleurs ce qu'a souligné le ministre en posant cette première pierre. Pour Patrick Devedjian, "la contribution nationale du plan de relance au lieu qui abrite le festival international du film a, bien entendu, une porté symbolique. Mais l'enjeu va bien au-delà, a-t-il ajouté, rappelant que l'organisation d'événements, de congrès est l'objet d'une concurrence internationale qui va s'amplifiant. Pour Cannes, environ 13.000 emplois, selon les chiffres donnés par la ville dépendent directement et indirectement de cette activité. "L'attractivité du palais est donc bien un enjeu économique majeur pour Cannes et sa région, a ajouté le ministre. La qualité des équipements, leur adaptation aux besoins nouveaux des congressistes est, pour cela, un critère essentiel pour conserver la première place dans la compétition,".

 

Les 3,5 millions d'euros apportés par l'Etat ne constituerait donc qu'un amorçage. "L'Etat saura vous accompagner plus largement dans l'ensemble du projet. Ma collègue Christine Albanel et le préfet doivent encore discuter avec vous des derniers ajustements. Cette première dotation doit donc pleinement jouer son rôle de "catalyseur", a poursuivi Patrick Devedjian.

 

Démarrage des travaux fin mai après le FIF

 

Les premiers travaux d’agrandissement du Théâtre Debussy et les travaux de design intérieur démarreront fin mai. Juste après le 62ème FIF. Il s'agira de rendre le bâtiment plus compétitif et plus esthétique. Outre l’achèvement des mises aux normes, le Grand Auditorium, l’une des plus belles salles de France, va être remodelé. 300 places supplémentaires vont être créées à l’orchestre. Sa liaison avec le Théâtre Debussy va être améliorée et son foyer totalement redessiné. A l’extérieur, les façades vont être embellies et le parvis avec son chemin des étoiles bénéficiera d’une rénovation complète. Le bâtiment sera mieux intégré dans son environnement. La bulle d’extraction d’air extérieure sera supprimée et un monte-charge supplémentaire installé… Ces travaux de modernisation, d’embellissement et d’agrandissement, d’un coût global de 57M€, seront achevés en avril 2012.

 

Une seconde opération d'envergure avec une extension souterraine

 

La seconde opération est consacrée à l’extension souterraine du Palais, sous le square Reynaldo Hahn. Elle permettra la création de plus de 8 000 m2 nets de surfaces d’exposition supplémentaires (niveau -1), dont une partie sera modulable. Une salle de projection de 500 places doit voir le jour, ainsi qu’une vaste zone logistique avec gare routière souterraine (niveau -2). Le jardin public sera embelli et totalement rénové, notamment dans sa partie destinée aux jeux pour enfants.

 

Cette deuxième phase de réalisation, d’un coût estimatif de 83M€, doit débuter au 1er trimestre 2011 et sera assurée en majeure partie grâce à des financements privés, dans le cadre d’une délégation de service public concessive. La puissance publique participera à hauteur de 8 M€, pour les travaux d’intérêt public (jardin, salle de projection). Les travaux d’extension souterraine, d’une durée de 32 mois, devraient être achevés fin 2013.

 

Inauguré en 1982, le palais des festivals de Cannes a déjà connu plusieurs phases d'extension et de rénovation avec notamment la construction de la rotonde Riviera. Sa surface d'exposition a été portée à 35.000 m2. Mais pour rester compétitif, à la demande des grands clients cannois comme le Festival du Film, Reed Midem ou encore Tax Free, de nouveaux travaux s'avéraient indispensables pour que cet équipement phare puisse rester compétitif. C'est ce grand challenge qui est désormais lancé.

 

 

Ajouter un commentaire