Palais des Festivals de Cannes : un chiffre d'affaires de 33,5 M€ en 2006

Posté ven 29/06/2007 - 06:15
Par admin

Palais des Festivals de Cannes : un chiffre d'affaires de 33,5 M€ en 2006

Un chiffre d’affaires de 33,5 M€ : c'est ce qu'a réalisé en 2006 le palais des festivals de Cannes suivant les comptes présentés récemment aux actionnaires lors de l'assemblée générale de la SEMEC (Société d’Economie Mixte pour les Evénements Cannois). L’entreprise affiche des comptes bénéficiaires de 246.192 €, contre 127.523 € en 2005 (et un prévisionnel de 30.000 €),

 

David Lisnard, Président et Martine Giuliani, Directeur Général, de la SEMEC, la société d'exploitation du palais des festivals ont mis en avant une progression de 20% depuis 2000. Une progression qui serait en réalité de 41 %, avec les clients privés, compte tenu du renoncement volontaire depuis 2001 à un important chiffre d’affaires avec la ville de Cannes au profit des finances communales. La SEMEC a en effet renoncé à 16,4 M€ de chiffres d’affaires provenant de la ville, en cumulé sur 5 exercices, dans le cadre du désengagement du contribuable cannois dans le fonctionnement du Palais

 

Pour David Lisnard ce résultat est d'autant plus remarquable que le contexte général était difficile. L’activité de congrès et salons professionnels, qui a atteint dans le monde un sommet en 2000, a depuis diminué avant de se redresser depuis quelques mois. Un bas de cycle dû notamment au choc du 11 septembre 2001, au niveau élevé de l’euro et à l’intensification considérable des offres concurrentes;

 

Les perspectives quant à elles sont particulièrement bonnes, avec une année 2007 qui devrait atteindre un nouveau record de chiffre d’affaires, grâce à la progression des événements existants, une optimisation du calendrier par une sélection nouvelle des affaires accueillies et la signature de nouveaux contrats. Parallèlement, la SEMEC continue sa politique de désendettement et a ainsi remboursé en avril 2007 par anticipation 1,8 millions d’euros, soit 4 millions d’euros en 3 ans de baisse de la dette, soit au total un désendettement mené par l’actuelle direction de – 55 % !

 

Ajouter un commentaire