Paradis fiscaux : à Nice, Eva Joly pointe du doigt Monaco

Posté mar 24/03/2009 - 10:30
Par admin

Candidate aux élections européennes sous l'étiquette Europe Ecologie, l'ancienne magistrate anti-corruption Eva Joly qui était hier à Nice dans le cadre de la campagne des européennes, s'en est prise à Monaco, "plaque tournante à ses yeux du blanchiment d'argent", ainsi que le rapporte Lexpress.fr reprenant une dépêche de Reuters. "Dans l'affaire Elf par exemple, j'ai eu l'occasion de voir comment les fonds étaient blanchis à Monaco et j'ai eu l'occasion de constater combien il était difficile d'obtenir la coopération de ce pays", a-t-elle noté, ajoutant que "en matière de lutte contre les paradis fiscaux, Monaco est un endroit très symbolique".

 

"Quand on l'interroge sur l'engagement pris par Monaco de se mettre en conformité avec les critères de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) sous la pression internationale avant le G20 du 2 avril, Eva Joly estime qu'il s'agit d'un geste sans conséquence", peut-on lire encore dans Lexpress.fr. Autant d'affirmations qui ne seront certainement pas appréciées sur le Rocher alors que la traque mondiale aux paradis fiscaux est lancée et que le ministre d'Etat de Monaco, Jean-Paul Proust a réaffirmé récemment que "dès lors qu'il y a soupçons de blanchiment, d'escroquerie ou de fraude quelconque, aucun secret n'existe".

 

Lire dans Lexpress.fr : "Eva Joly toujours en guerre contre la corruption"

 

 

Ajouter un commentaire