Pascal Barbry, nouveau président du Canceropôle PACA

Pascal Barbry

Pascal Barbry, ancien directeur de l'IMPC (Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire) à Sophia Antipolis a été élu à la présidence du Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur par les représentants des membres fondateurs. Il succédera à Jean‐Marc Gambaudo, président d'UCA (Université Côte d'Azur), en fonction depuis le 12 juillet 2017. Biologiste, directeur de recherche CNRS (Université Côte d’Azur-CNRS), le nouveau président est également impliqué dans la gouvernance de l’infrastructure nationale France Génomique, et président du conseil scientifique de l’association Vaincre la Mucoviscidose.

Directeur de l’IPMC de 2004 à 2017, Pascal Barbry connaît bien le Canceropôle dont il a présidé le comité scientifique de 2015 à 2017. A la tête de l’un des 7 Canceropôles français labellisés par l’INCa dans le cadre des plans cancer, il sera entouré par Fabrice Barlesi (AP-HM/AMU), vice-président, Sophie Tartare‐Deckert (C3M), présidente du Comité scientifique, et Clara Ducord, directrice de l’équipe de coordination.

Dans la perspective d’un plan cancer européen, le Canceropôle Provence-Alpes-Côte d’Azur entend continuer à mobiliser ses outils propulseurs (appels à projets, accompagnements, actions structurantes…) pour soutenir la visibilité internationale et le rang mondial de la communauté anticancers régionale. "Aujourd’hui, chaque euro investi par le Canceropôle pour la recherche et l’innovation régionale engendre 5 € d’autres cofinancements. Son effet propulseur doit être encore amplifié" a déclaré Pascal Barbry. "Je souhaite que ce modèle original de coordination de la recherche facilite la mise en place de collaborations ambitieuses à l’échelle nationale et internationale".

Étiquettes