Plate-Forme Télécom : un atout compétitif pour l'écosystème TIC estime le pôle SCS

Posté ven 15/10/2010 - 15:00
Par admin

La Plate-forme Télécom semble désormais bien sur les rails après un premier faux départ il y a un peu plus d'un an. Directeur du pôle SCS (Solutions Communicantes Sécurisées), Georges Falessi est venu dire aux professionnels de la microélectronique réunis la semaine dernière à l'occasion de SAME (Sophia MicroElectronique Forum) les enjeux qu'elle représente. Il s'agit d'un environnement de développement unique en PACA pour les solutions communicantes sans fil et innovantes de nouvelle génération. La plate-forme Télécom mettra à la disposition des acteurs souhaitant développer et valider de nouveaux concepts, produits, services et usages des infrastructures et services télécom accompagnées d'outils de développement, de test et d'évaluation.

 

Elle focalisera sur les 2 axes innovants et convergents a rappelé Georges Falessi. Ce sont "les réseaux et services mobiles du futur" et les "applications, composants, réseaux M2M et Objets Communicants" en intégrant de multiples technologies comme le haut débit mobile (4G/LTE), les liens de réseaux de collecte hertzien haute vitesse, les infrastructures applicatives (IMS), la TV mobile, les terminaux mobiles, les réseaux et capteurs sans fil faible portée et les applications de gestion d’objets communicant. Cet environnement sera intégralement déployé sur toute la région PACA ainsi que sur Monaco. Monaco qui disposera de trois antennes (les deux autres seront installées à Sophia et à Marseille) pourrait d'ailleurs être avec son opérateur Monaco Télécom, le premier à ouvrir l'expérimentation compte tenu de la disponibilité des fréquences dont il peut bénéficier.

 

Pour Jean-Claude Nataf, président du Pôle SCS, "la Plate-forme Télécom s’inscrit dans la feuille de route du pole et représente un atout compétitif pour l’ensemble de l’écosystème TIC. Non seulement elle sera un catalyseur pour tous les acteurs du marché et les projets collaboratifs, mais de par son utilisation régionale et nationale elle participera au positionnement de la région PACA comme un pôle technologique d’excellence dans le domaine des STIC", estime-t-il. Claude Hary, qui a beaucoup travaillé sur le concept et le montage du dossier, souligne que ce résultat a été obtenu par "une étroite collaboration entre les partenaires du consortium composé de PME, de leaders industriels et de laboratoires de renom : 3Roam, Altran Méditerranée, Demtech, Ericsson, Eurécom, INRIA, IQsim, MobiSmart, Monaco Télécom, Newsteo, Orange Labs, SAP, STEricsson, Telecom Valley et UDcast". Une façon de montrer que l'écosystème a déjà largement participé à la conception de ce nouvel outil.

 

Ajouter un commentaire