Premier "Toit bleu" sur une école primaire de Cagnes-sur-mer

Posté mar 10/07/2007 - 07:50
Par admin

Premier "Toit bleu" sur une école primaire de Cagnes-sur-mer

Ce sera le premier des "100 toits bleus pour les Alpes-Maritimes". Cette opération avait été lancée par le Conseil général début janvier pour encourager la réalisation de centrales solaires de production d’électricité sur les bâtiments publics par les collectivités locales. Dans quelques jours, la société antiboise Axun, associée à Graniou, une autre société azuréenne va commencer les travaux pour équiper l’école primaire de la Pinède à Cagnes-sur-mer avec un "toit bleu", un toit photovoltaïque. L'énergie ainsi recueillie sera transformée en électricité à partir d'un onduleur, électricité qui sera vendue au réseau EDF. Ce sera aisni la première école du département des Alpes-Maritimes à revendre de l'électricité à EDF.

 

Un projet pionnier

 

Axun et Graniou sont les lauréats de l’appel d’offres sur l’école primaire de la Pinède. Axun, le spécialiste des installations photovoltaïques raccordées au réseau, et Graniou, l’un des plus importants installateurs en électricité, ont choisi de s’unir et de mettre en commun leurs compétences pour réaliser ce projet pionnier. Le bureau d’études Transénergie, spécialisé dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l’énergie, a été chargé par la Mairie de Cagnes-sur-mer de réaliser la pré-étude et de rédiger l’appel d’offre. Il sera également responsable du suivi du chantier. Les travaux seront réalisés dès cet été pour une livraison en septembre.

 

Ainsi 57 panneaux solaires photovoltaïques seront installés sur le toit de l’école. Ils permettront de produire 12.225 kWh d’énergie par an, et d’éviter en 20 ans la production de 15 tonnes de C0². Etant donné le caractère novateur et exemplaire d’une telle installation photovoltaïque, un panneau de communication sera installé sur la façade du bâtiment afin d’être visible depuis l’entrée principale. Il indiquera la production d’électricité solaire instantanée et cumulée, et l’économie en CO² depuis la mise en service. Les onduleurs, quant à eux, seront installés dans les couloirs de l’école et seront visibles par tous grâce à une armoire électrique disposant d’une porte vitrée.

 

Axun, une jeune société antiboise sur le chemin des énergies renouvelables

 

L’école primaire de la Pinède sera ainsi le premier « toit bleu » de l’opération lancée par le Conseil Général, qui subventionnera donc les travaux. La Région PACA et l’ADEME participeront également au financement. Un mot sur Axun, jeune société lancée en juin 2006 sur ces nouveaux chemins du photovoltaïque et des énergies renouvelables par Roland D’Authier. Cet ancien diplômé de l’école polytechnique de Sophia Antipolis a travaillé 8 ans pour la multinationale DSF Technologies à Sophia Antipolis. Il a gravi les échelons pour finir directeur commercial.

 

A 31 ans, il décide de créer sa propre entreprise, dans un secteur en plein essor, celui des technologies solaires. Pour concrétiser ce projet, il n’hésite pas à prendre des risques. Non seulement il ne se contente pas d’une simple SARL et choisit une structure plus importante une SAS, mais il n’hésite pas non plus à solliciter les banques, la CCI et à hypothéquer sa maison. Il embauche immédiatement un salarié, puis un deuxième peu de temps après, afin d’accélérer le développement de l’entreprise. Ce premier "toit bleu" pour collectivité est aussi son premier grand chantier.

 

Ajouter un commentaire